25 mars 2020 – Ligne Metro Express de l’île Maurice


Plan de la ligne Metro Express de l’île Maurice. Depuis le vendredi 10 janvier 2020, jour de l’entrée en service commercial, seule la section « Rose Hill Central » – « Port Louis Victoria » est opérationnelle. Copyright : Mauritius Metro Express

Le jeudi 3 octobre 2019, le Premier ministre mauricien, Pravind Jugnauth, et le ministre des infrastructures publiques mauricien, Nando Bohan, ont inauguré une section de 13 km de la ligne Metro Express à double voie à l’écartement de 1 435 mm de l’île Maurice qui comptera 26 km à son achèvement total programmé au mois de septembre 2021, si la pandémie de coronavirus Covid-19 ne perturbe pas trop la poursuite du chantier.

C’est seulement le dimanche 22 décembre 2019 que les Mauriciens ont pu s’approprier gratuitement ce nouveau mode de transport et ce jusqu’au jeudi 9 janvier 2020. Depuis le vendredi 10 janvier 2020, tout voyageur, à l’exception des personnes âgées, étudiants (pas les collégiens) et handicapés, doit être muni d’un titre de transport valide.

Pour l’heure, le tout nouveau Metro Express assure la liaison « Rose Hill Central » – « Port Louis Victoria » en 19 minutes à une vitesse maximale de 70 km/h. Il dessert cinq stations intermédiaires : « Vandermeersch », « Beau Bassin », « Barkly », « Coromandel » et « St Louis ». Cependant, depuis le lundi 23 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre, le service est totalement suspendu sur la ligne Metro Express en raison de la pandémie de Coronavirus Covid-19 qui sévit également à Maurice où on recense 48 cas de contamination avérés et 2 décès à ce jour.

La seconde section de ligne reliera « Rose Hill Central » à « Curepipe Central ». Entre les deux, 10 nouvelles stations seront ouvertes : « Belle Rose », « Quatre Bornes Central », « St Jean », « Trianon », « Phoenix », « Palmerstone », « Vacoas Central », « Sadally », « Floreal » et « Curepipe North ». De plus, la première section de ligne sera prolongée de « Port Louis Victoria » à « Port Louis Aapravasi Ghat ».

La ligne Metro Express de l’île Maurice est exploitée au moyen de rames de tramway Urbos 100-3 du constructeur espagnol CAF. Chaque unité, composée de deux motrices encadrant cinq modules intermédiaires dont un équipé d’un bogie moteur, mesure 45,4 m de long pour une largeur extérieure de 2,65 m. Chaque exemplaire à plancher 100 % surbaissé peut transporter jusqu’à 307 passagers dont 78 assis. 18 rames ont été commandées. A la mise en service commercial de la première section de ligne seules 10 rames étaient opérationnelles. L’acheminement des rames vers l’île Maurice s’est effectué et s’effectuera, pour les dernières unités restant à livrer, par un navire roulier (Ro-Ro) entre le port de Santander en Espagne et Port Louis.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.