23 mars 2020 – Lyon Perrache, terminus de la tournée d’adieu du TGV Patrick


En gare de Lyon Perrache, la rame TGV PSE 01 Alsthom dénommée Patrick est photographiée sur voie A, le samedi 7 mars 2020. Copyright : Yvon Brument

Patrick, le premier TGV de la série PSE numéroté 01 sorti des usines Alsthom de Belfort le lundi 24 juillet 1978, a terminé sa carrière sur un Paris – Lille le samedi 14 décembre 2019 avec 13.478.014 km au compteur.

Après trois années d’essais d’endurance, la rame TGV PSE 01 débutera véritablement sa carrière commerciale par la liaison Paris gare de Lyon – Lyon Perrache le dimanche 27 septembre 1981, tout d’abord à une vitesse maximale de 260 kmh/h sur le tronçon sud de la LN1 LGV Paris – Sud-Est (PSE), entre Saint-Florentin dans l’Yonne et Sathonay-Rilleux dans le département du Rhône, inauguré le jeudi 22 septembre 1981, puis à une vitesse maximale de 270 km/h un an plus tard sur toute la ligne nouvelle avec l’ouverture du tronçon nord entre Combs-la-Ville en Seine-et-Marne et Saint-Florentin. La rame TGV PSE 01 sera par la suite modernisée pour pouvoir atteindre les 300 km/h et repeinte plusieurs fois.

Avant de tirer une dernière révérence, la rame TGV PSE 01, composée des motrices M1 23001 et M2 23002 construites chez Alsthom à Belfort, des deux remorques d’extrémité R1 numérotée 123001 et R8 numérotée 823001 fabriquées chez De Dietrich à Reichshoffen en Alsace et de six remorques centrales R2 à R7 numérotées 223001 à 723001 produites chez Alsthom à Aytre aux portes de La Rochelle, a, dans un premier temps, effectué une tournée baptisée « Au revoir Patrick » dédiée aux cheminots dans plusieurs centres de maintenance TGV entre le mercredi 5 février et le mardi 25 février 2020. Pour marquer cet événement, les deux motrices ont revêtu la livrée orange vif et le sigle TGV d’origine.

Devant le succès médiatique rencontré au cours de cette tournée réservée aux seuls cheminots, la SNCF a décidé de présenter la rame TGV PSE 01 dénommée Patrick au grand public à Paris gare de Lyon, le samedi 29 février et le dimanche 1er mars de 8h à 18h, puis en gare de Lyon Perrache, le samedi 7 mars de 10h20 à 18h et le dimanche 8 mars 2020 de 8h à 17h.

En gare de Lyon Perrache, la rame TGV Patrick, dénommée ainsi parce que c’était le prénom du fils de son premier conducteur, a stationné sur voie A. La motrice M1 23001 pointait son nez en direction du viaduc de la Quarantaine et du tunnel de Saint-Irénée tandis que celui de la motrice M2 23002 pointait vers le viaduc de Perrache ou pont de la Méditerranée. Les nombreux visiteurs ont eu la possibilité de monter à bord des deux cabines de conduite.

Info : Yvon Brument et Edouard Paris

Source d’information principale : « Le Grand Livre du TGV » par Claude Soulié et Jean Tricoire aux éditions de La vie du Rail.

Cet article a été publié dans Fourre tout, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.