10 janvier 2020 – Travaux de remplacement des rails des voies ferrées à venir de part et d’autre de la station « Corum » à Montpellier


A l’amorce de la montée de l’allée de la Citadelle sur voie 1, la barre de détection du ramasse-corps de la motrice de queue de la rame 2059 Citadis 302 Alstom frotte énergiquement la plateforme sur quelques mètres. Photo prise le vendredi 10 janvier 2020. Copyright : Edouard Paris

Dans un avis d’appel public à la concurrence envoyé à la publication par TaM Montpellier 3M le mercredi 4 décembre 2019 et ayant fait l’objet d’un rectificatif le vendredi 20 décembre 2019, il est précisé ce qui suit :
« Travaux de remplacement de rail des voies ferrées de la ligne 1 du tramway de Montpellier au niveau de la courbe Corum vers Louis Blanc (sens V1 et V2) et de la montée allée de la Citadelle (sens V1).
Le marché est décomposé en une tranche ferme et une tranche optionnelle.
Tranche ferme : travaux de remplacement des rails et des enrobés de la courbe Corum vers Louis Blanc ainsi que le remplacement des rails de la montée de l’allée de la Citadelle.
Tranche optionnelle : prolongation éventuelle des travaux de remplacement et renforcement des rails de la montée de l’allée de la Citadelle. »

Concernant les deux voies de la courbe Corum vers Louis Blanc sur lesquelles circulent en réalité les rames opérant sur les lignes 1 et 4, les travaux à réaliser, décrits ci-dessus, devraient en principe intervenir dans le courant de l’été 2020.

Pour ce qui est du remplacement et renforcement des rails de la voie 1 de la montée longeant l’allée de la Citadelle sur laquelle circulent les rames des lignes 1 et 2 en direction de la place de la Comédie, il y a plutôt urgence à intervenir dans la mesure où juste avant l’amorce de cette montée il n’est pas rare que la barre de détection du ramasse-corps d’une motrice de queue d’une rame Citadis 302 Alstom de la ligne 2 frotte énergiquement le revêtement de la plateforme ou qu’un patin électromagnétique du système de freinage du bogie moteur ou porteur d’un module intermédiaire d’une rame Citadis 401 Alstom de la ligne 1 frictionne inopinément le rail avec à chaque fois un crissement à fendre le cœur qui peut porter à croire que la rame est sur le point de dérailler.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, Ligne 2, Ligne 4, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.