16 décembre 2019 – 13e anniversaire de l’inauguration de la ligne 2 du tramway de Montpellier et de l’inauguration de la ligne T3 à Paris


Sur la ligne 2, la rame 2051 Citadis 302 Alstom, circulant en direction du terminus « Saint Jean de Védas – Centre », est photographiée quelques secondes après avoir quitté la station « Notre-Dame de Sablassou » située sur la commune de Castelnau-le-Lez, le samedi 19 mai 2007. Copyright : Edouard Paris

Ce lundi 16 décembre 2019 correspond au 13e anniversaire de l’inauguration de la ligne 2 du tramway de Montpellier entre les terminus « Jacou » et « Saint Jean de Védas – Centre » et à celui de l’inauguration de la ligne T3 dans Paris intra-muros entre « Pont du Garigliano » et « Porte d’Ivry ».

Le samedi 7 avril 2012, jour de la mise en service commercial de la ligne 3 et de la ligne 4 non bouclée du tramway de Montpellier, la longueur de la ligne 2, qui était à l’origine de 19,8 km, a été ramenée à 17,5 km à la suite de la modification de son itinéraire en centre-ville de Montpellier. A Paris, tout au contraire, la ligne T3 a été rallongée de 2,4 km avec la mise en service, le samedi 15 décembre 2012, d’un nouveau tronçon entre « Porte d’Ivry » et « Porte de Vincennes » et a été renommée T3a, la dénomination T3b revenant à la ligne construite et mise en service ce même samedi 15 décembre 2012 entre « Porte de Vincennes » et « Porte de la Chapelle ».

Jusqu’au vendredi 6 avril 2012, la ligne 2 du tramway de Montpellier était exploitée au moyen de 24 rames Citadis 302 Alstom numérotées 2041 à 2064 dont le design a été conçu par Elisabeth Garouste et Mattia Bonetti. A partir du samedi 7 avril 2012, sept rames numérotées 2041 à 2047 ont été prélevées sur le parc fleuri de la ligne 2 pour être affectées à la ligne 4. La perte de ses sept rames a été compensée par l’arrivée progressive de cinq rames fleuries plus longues de type Citadis 402 numérotées 2093 à 2097 dont le design du nez des motrices est à mettre à l’actif de Christian Lacroix. Au mois d’août 2014, les rames Citadis 302 Alstom numérotées 2048 et 2049 ont perdu leur livrée fleurie pour devenir des rames multilignes aptes à circuler sur la ligne 2 ou sur la ligne 4. A l’automne 2014, le président de Montpellier Agglomération a pris l’initiative choc de tapisser des motifs fleuris des motrices des rames de la ligne 2 avec les logos de la région Languedoc Roussillon, du département de l’Hérault et de l’Etat français partenaires financiers de la construction des quatre lignes de tramway.

En 2017, la fréquentation quotidienne de la ligne 2 s’établissait à 45 000 voyages, dernier chiffre connu à ce jour.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 2, Voyages, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.