1er décembre 2019 – A Montpellier, l’illusion d’un bus urbain 100 % électrique


Un pictogramme de taille généreuse donnant l’illusion d’être en présence d’un bus 100 % électrique. Photo de la partie arrière du bus 250 Urbanway 12 GNV Iveco, sur le Pont-de-Sète à Montpellier, le vendredi 29 juin 2019. Copyright : Anje34

A ce jour, le parc des bus urbains de TaM Montpellier 3M ne compte aucun bus 100 % électrique.

En la matière, Montpellier a pris beaucoup de retard par rapport à d’autres réseaux français, comme elle avait pris du retard dans l’introduction du titre de transport dématérialisé.

Le site transbus.org recense les agglomérations françaises qui ont commandé et/ou qui ont au moins un bus 100 % électrique en circulation sur leur réseau de transport en commun. Un constat, Montpellier ne figure pas dans la liste actualisée au dimanche 24 novembre 2019.

A Montpellier, le jeudi 6 décembre 2018, il était question d’expérimenter un bus 100 % électrique Aptis du constructeur français Alstom d’ici à la fin de l’année 2019. En attendant l’arrivée du Père Noël, des bus standard Urbanway 12 GNV Iveco, livrés récemment à TaM Montpellier 3M, arborent un pictogramme de taille généreuse donnant l’illusion d’un bus 100 % électrique équipé de batteries rechargeables alors que dans les faits ce pictogramme signifie que les bus en question sont pourvus de prises usb qui permettent le rechargement des batteries des téléphones portables des passagers, un dispositif qui n’est absolument pas une première en France.

Le lundi 17 juin 2019, lors de la présentation de la nouvelle offre de transport dans la métropole montpelliéraine, il a été aussi question d’actions en faveur de la transition énergétique parmi lesquelles le renouvellement du parc bus : 0 bus diesel sur Montpellier (parc 100 % au GNV) et achat de 15 bus au bioéthanol en 2019 à déployer sur les 30 autres communes de la métropole. Cependant, afin de renforcer la desserte par la navette bus de la gare de Montpellier Sud de France, entre la place de France et cette dernière, dans la perspective de l’augmentation du trafic TGV dans cette gare excentrée à compter du dimanche 15 décembre 2019, TaM Montpellier 3M a acquis du réseau amiénois trois bus articulés Citelis 18 Irisbus à motorisation diesel opérationnels depuis le lundi 21 octobre 2019 et qui devraient circuler jusqu’à la mise en service du prolongement de la ligne 1 de tramway à l’été 2022 en principe.

Info : Anje34 et Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 1er décembre 2019 – A Montpellier, l’illusion d’un bus urbain 100 % électrique

  1. Eric dit :

    J’ai pas l’habitude de défendre la TaM, mais ce coup-ci je ne vois que de la mauvaise fois pour voir l’illusion d’un bus 100% électrique avec cette illustration d’un câble USB.
    Pour moi le message est parfaitement clair et compréhensible.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.