6 avril 2019 – Le grand flop du boulevard du Jeu-de-Paume à Montpellier


Boulevard du Jeu-de-Paume à Montpellier, ce samedi 6 avril 2019 à 10h21, ce n’était pas la grande foule tant espérée. Copyright : Edouard Paris

Le bouclage de la ligne 4 de tramway, au tout début du mois de juillet 2016, n’a pas réussi à booster l’activité commerciale du boulevard du Jeu-de-Paume, contrairement à ce que pouvait penser Philippe Saurel, maire de la ville de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, qui a toujours annoncé des chiffres surgonflés quant à la fréquentation de cette ligne 4, alors que tout un chacun peut constater, tous les jours de la semaine, que les rames Citadis 302 opérant sur cette ligne circulaire, que ce soit dans le sens a que dans le sens b, sont bien loin de faire le plein.

Le mercredi 21 décembre 2016, en début de soirée, au cours d’une visite de la fameuse artère, l’édile montpelliérain déclarait : « Le boulevard du Jeu-de-Paume ce sera les Champs Élysées de Montpellier. Ce sont des boutiques du niveau de Londres, Venise, Marseille, Paris… »

Le lendemain, jeudi 22 décembre 2016, sur le site internet de la ville de Montpellier, on lisait : « Le boulevard du Jeu-de-Paume jouit aujourd’hui d’une attractivité exponentielle due à sa localisation en hyper-centre et sa desserte par le tramway dont le passage est allé de pair avec le réaménagement complet de l’espace public et sa piétonisation. L’implantation de marques et d’enseignes de notoriété contribuent pleinement à son dynamisme qui devrait être renforcé avec l’arrivée des nouvelles halles Laissac fin 2018 et les réaménagements de la Grand rue Jean-Moulin et celui de la rue du Faubourg-du-Courreau. Autant d’attraits qui vont continuer à faire évoluer la commercialité de cet axe prisé« , et Philippe Saurel d’ajouter : « Le Jeu de Paume constitue un rendez-vous commercial incontournable pour les Montpelliérains et un moteur économique pour le centre-ville« .

Arrive un article publié par le quotidien Midi Libre cette semaine, mis en ligne le mercredi 3 avril 2019, intitulé « Montpellier : le centre-ville en souffrance« , dans lequel Franck Gintrand, Directeur de Global conseil, qui a réalisé une étude sur l’état du commerce dans l’Écusson commandée par la Faduc, qui fédère les associations de commerçants sur Montpellier, déclare : « La rénovation du boulevard du Jeu-de-Paume est un échec. » De son côté, Michel Badie-Cassagnet, de la Socri (propriétaire du centre commercial du Polygone), estime que « Montpellier est en train de décrocher d’un point de vue attractivité commerciale » et acquiesce sur le fait que le boulevard du Jeu-de-Paume est  un échec : « Les chiffres d’affaires sont catastrophiques ! Et même Nespresso affiche le résultat le plus bas des magasins (Nespresso, ndlr) de centre-ville en France« .

Outre le fait que la clientèle tant espérée ne semble pas prête à effectuer quelques hectomètres à pied pour s’y rendre, le boulevard du Jeu-de-Paume est paradoxalement l’artère montpelliéraine préférée des manifestants de tout poil, notamment depuis plusieurs samedis après-midi où la circulation des rames de la ligne 4 est totalement supprimée pour le reste de la journée comme une énième fois ce 6 avril 2019, acte XXI des gilets jaunes.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 4, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 6 avril 2019 – Le grand flop du boulevard du Jeu-de-Paume à Montpellier

  1. Zorglub dit :

    Bonjour,
    vous devriez faire la distinction dans votre article.
    Soit vous parlez de la fréquentation de la ligne 4, auquel cas je ne sais pas sur quelle source chiffrée vous vous appuyez.
    Soit vous parlez de l’artère commerciale du Jeu de Paume et force est de constater qu’en dépit d’articles contraires les échoppes se sont multipliées positionnées d’ailleurs plutôt milieu haut de gamme.
    Maintenant si la clientèle n’est pas toujours au rendez-vous vous gagneriez à insister pour être plus objectif que ce boulevard est le lieu répété de défilé des gilets jaunes depuis trois mois.
    Cordialement

  2. Roman REBESKO dit :

    La fréquentation de ce tronçon gagnerait avec une bretelle ?L1b d’Occitanie à Leon Blum par exemple passant par là et non par la Comédie pour aussi desservir la gare ?
    Et ainsi soulager les rames « normales »L1.
    Vous me direz qu’il suffit de descendre de L1 à Albert 1er pour parcourir le même trajet..
    mais il y a une différence entre trajet direct et avec un changement !

  3. ARNAUD dit :

    Vous savez dénoncer ce qui ne va pas mais vous ne proposez pas de solution, votre rôle est le plus facile.

    • Bonjour Arnaud,

      Une solution, il en existe une : débaptiser les boulevards du Jeu-de-Paume et de l’Observatoire et renommer le tout Avenue des Champs-Elysées.
      Rien ne s’y oppose, encore faut-il oser.

      Cordialement

      Edouard Paris

  4. ARNAUD dit :

    Votre réponse confirme bien mon propos. Cordialement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.