20 décembre 2016 – Le réseau de tramways du Caire n’a pas fêté ses 120 ans en 2016


Des tramways double élément du Japonais Kinki Sharyo, de type 6000 à gauche et de type 4000 à droite, photographiés sur une large avenue de la ville d'Héliopolis, le dimanche 8 novembre 2009. Copyright : Fab

Des tramways double élément du Japonais Kinki Sharyo, de type 6000 à gauche et de type 4000 à droite, photographiés sur une large avenue de la ville d’Héliopolis, le dimanche 8 novembre 2009. Copyright : Fab

Le réseau de tramways du Caire a vu le jour en 1896, un an et trois mois avant le premier réseau de tramways de Montpellier, mais à la différence de ce dernier qui a fermé à la fin du mois de janvier 1949, le réseau de tramways de la capitale égyptienne a réussi la grande traversée du vingtième siècle tant bien que mal.

En 2016, le réseau de tramways de la mégalopole du nord-est africain aurait dû fêter ses 120 ans, mais depuis de nombreuses années il n’était plus à la fête faute d’entretien des infrastructures et du matériel roulant.

Chassés du centre du Caire en 2004, les tramways ont été exploités du côté d’Héliopolis jusqu’en 2014. Quelques mois plus tard en 2015, les dernières voies étaient déferrées pour laisser plus de place à l’impressionnante et assourdissante circulation automobile, une des principales sources de la forte pollution atmosphérique dont est victime la population cairote.

Petite lueur d’espoir au mois de mai 2016, un protocole d’accord a été signé entre la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement et le Ministre égyptien de la Coopération Internationale en vue de la résurrection de lignes de tramway reliant Le Caire à Héliopolis.

Info : Edouard Paris

Cet article a été publié dans Fourre tout, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 20 décembre 2016 – Le réseau de tramways du Caire n’a pas fêté ses 120 ans en 2016

  1. Serge Panabière dit :

    Petit précision rectificative relative aux réseaux de tramways de Montpellier : le réseau actuel établi en voie normale et en traction électrique est en fait le troisième. Celui évoqué plus haut n’est que le second. Etabli en voie métrique et en traction électrique il fonctionna effectivement de 1897 à 1949.
    Le tout premier réseau de tramways à Montpellier a fonctionné sur la très courte période 1880 – 1883. Etabli à voie normale et en traction hippomobile, il comportait déjà trois lignes radiales et une ligne circulaire autour de l’Écusson (on n’a rien inventé au XXIème siècle !).

    Si l’on complique un peu les choses (à Montpellier on aime bien croire être premiers en tout et n’importe quoi), on peut dire que le réseau de 1880 est le premier à voie normale, que celui de 1897 est le premier en traction électrique et que celui de 2000 est la premier en voie normale et en traction électrique …

    Plus sérieusement on notera que les places de la Comédie et Saint-Denis, les rues Maguelone et de la République, les boulevards de l’Observatoire, du Jeu de Paume, Ledru Rollin, Henri IV, Pasteur et Louis Blanc (noms actuels) auront vu circuler les tramways des trois réseaux depuis 1880 jusqu’à aujourd’hui à l’exception des périodes sans tram : 1883 à 1897 et 1949 à 2000.

    Bonnes fêtes à tous.

  2. Ping : 8 janvier 2017 – 154ème anniversaire du tramway d’Alexandrie en Egypte | Tramway de Montpellier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s