8 janvier 2017 – 154ème anniversaire du tramway d’Alexandrie en Egypte


Ce dimanche 8 janvier 2017 marque le 154ème anniversaire du tramway d’Alexandrie, au bord de la Mer Méditerranée, la deuxième ville la plus peuplée d’Egypte après Le Caire.

La première ligne de tramway hippomobile d’Alexandrie a été lancée le jeudi 8 janvier 1863 entre les stations Ramleh et Victoria, soit un peu plus de trente ans après l’ouverture de la première ligne de tramway hippomobile de New York, le lundi 26 novembre 1832, près de sept mois après l’ouverture de la première ligne de tramway hippomobile de Genève, le jeudi 19 juin 1862, mais un peu plus de neuf mois avant l’ouverture de la première ligne de tramway hippomobile de Copenhague, le jeudi 22 octobre 1863, et dix-sept ans et demi avant la mise en service des deux premières lignes de tramway hippomobile de Montpellier, en juillet 1880.

C’est au mois d’août 1898 que des motrices à vapeur ont fait leur apparition. L’électrification du réseau à l’écartement standard (1435 mm) d’Alexandrie est intervenue en 1902, soit six ans après Le Caire, la capitale égyptienne, qui s’est dotée d’un tramway électrique à l’écartement métrique mis en service le mercredi 12 août 1896, sans passer par la case traction hippomobile ou vapeur.

Le tramway d’Alexandrie comprend en fait deux réseaux, celui de la ville et celui de Ramleh. La principale station de ces deux réseaux est nommée « Ramleh Station » où sept photos sur les dix qui illustrent la présente info ont été prises le lundi 20 octobre 2008.

A ce jour, le parc roulant de ces deux réseaux est principalement composé de véhicules fabriqués au Japon et en Hongrie. Les motrices les plus modernes, au nombre de trois formant une seule rame, sorties d’usine en 2009 ont été assemblées en Egypte sous licence du Japonais Kinki Sharyo.

Le reportage photo ci-après montre également trois des quatre vingt-dix-neuf motrices double GT6 construites par l’Allemand Duewag entre 1960 et 1966 que le réseau de tramways de la ville d’Alexandrie a récupérées du réseau de tramways de Copenhague dès 1969 avant la fermeture totale de ce dernier le samedi 22 avril 1972. Ces robustes motrices ne sont plus en service en 2017. En 2001, deux d’entre elles, les 815 et 890 ont été vendues au musée des transports de Skjoldenæsholm à Jystrup au Danemark.

A la suite de la disparition du réseau de tramways de la capitale égyptienne en 2014, Alexandrie est la seule ville d’Egypte où circulent des tramways aujourd’hui.

Info : Edgard Chaptal et Edouard Paris

Cet article a été publié dans Fourre tout, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s