11 décembre 2016 – Tam Montpellier 3M ne tient pas ses promesses


Les autocollants rappelant les règles de discrétion pour la composition du code de carte bancaire promis par le directeur de production de TaM Montpellier 3M, Xavier Dupuy, le lundi 28 novembre 2016, n'avaient pas encore fait leur apparition sur les distributeurs automatiques de titres de transport, le dimanche 11 décembre 2016, comme ici à la station "Gare Saint-Roch" des lignes 1 et 2 de tramway. Copyright : Edouard Paris

Les autocollants rappelant les règles de discrétion pour la composition du code de carte bancaire promis par le directeur de production de TaM Montpellier 3M, Xavier Dupuy, le lundi 28 novembre 2016, n’avaient pas encore fait leur apparition sur les distributeurs automatiques de titres de transport, le dimanche 11 décembre 2016, comme ici à la station « Gare Saint-Roch » des lignes 1 et 2 de tramway. Copyright : Edouard Paris

Face à la recrudescence des vols par ruse de codes et de cartes bancaires au préjudice des usagers du tramway à Montpellier (article mis en ligne par Midi Libre, le lundi 28 novembre 2016), un phénomène dont le quotidien régional s’est fait l’écho à plusieurs reprises (article mis en ligne le samedi 25 juin 2016 notamment), le directeur de production de TaM Montpellier 3M, Xavier Dupuy, avait promis, le 28 novembre dernier, que des autocollants rappelant les règles de discrétion pour la composition du code de carte bancaire seraient apposés.

Près de deux semaines après cette déclaration, le webmestre a pu constater, ce dimanche 11 décembre 2016, que les autocollants promis n’avaient pas encore fait leur apparition sur les distributeurs automatiques de titres de transport dans les stations les plus touchées par les vols par ruse, à savoir : « Gare Saint-Roch », rue Maguelone, commune aux lignes 1 et 2, « Gare Saint-Roch », rue de la République », commune aux lignes 3 et 4, et « Comédie », commune aux lignes 1 et 2 de tramway.

Au vu de son inaction, TaM Montpellier 3M donne l’amère impression de minimiser le problème alors que les personnes victimes de ces vols par ruse ont l’intention de voyager en règle à bord des tramways et bus du réseau.

Ajout du lundi 12 décembre 2016 : selon France Bleu Hérault, 1700 plaintes pour des vols de cartes bancaires, opérés dans les deux stations « Gare Saint-Roch », auraient été enregistrées depuis le début de l’année 2016.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 11 décembre 2016 – Tam Montpellier 3M ne tient pas ses promesses

  1. Roman Rebesko dit :

    d’après le Président de TAM ce matin à France Bleu…
    les autocollants sont systématiquement décollés par des personnes mal-intentionnées !…
    Attention que le WebMestre ne soit pas accusé !………….

    • Bonjour Roman,

      Si des autocollants avaient été appliqués il resterait des traces sur les distributeurs de titres de transport (DATT). De plus il existe des adhésifs qu’il est très difficile d’arracher. A la station « Comédie », DATT côté rue de Verdun, hier dimanche, il y avait un autocollant publicitaire que le service en charge de nettoyer les DATT n’est pas parvenu à décoller. J’ai pris une photo de ce DATT sur lequel se trouve cet autocollant.
      L’argument du président de TaM Montpellier 3M ne tient pas la route.

      Edouard Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s