11 mai 2016 – Rapport annuel de gestion des transports publics, l’exemple genevois


A Genève, la rame 1803 Tango Stadler, venant de la rue Terreaux-du-Temple, traverse la rue de Chantepoulet en direction de la place de Cornavin, le samedi 2 novembre 2013. Copyright : Edouard Paris

A Genève, la rame 1803 Tango Stadler, venant de la rue Terreaux-du-Temple, traverse la rue de Chantepoulet en direction de la place de Cornavin, le samedi 2 novembre 2013. Copyright : Edouard Paris

Chaque année au printemps, le Grand Conseil de la République et canton de Genève se prononce sur le rapport de gestion très détaillé des Transports publics genevois (TPG).

Ainsi, le rapport de gestion de l’année civile 2015 a été approuvé par ce même Grand Conseil, le mercredi 27 avril 2016, et mis en ligne peu après afin que tout un chacun puisse prendre connaissance de sa teneur.

De la page 52 à la page 61, ce rapport délivre des statistiques fort intéressantes, à savoir :
– les caractéristiques des lignes au 12 décembre 2015,
– la longueur des lignes exploitées (tramways, trolleybus, autobus),
– le parc de véhicules et kilomètres parcourus,
– le résultat par ligne,
– la structure de coût des lignes principales en 2015,
– le taux de couverture et d’utilisation des lignes en 2015,
– les produits du transport,
– et des comparatifs 2015 – 2014.

A ce jour sur la métropole de Montpellier, le citoyen lambda n’a jamais été en mesure de consulter en ligne un rapport de gestion annuel des Transports de l’agglomération de Montpellier (TaM) devenus TaM Montpellier 3M en 2015. Philippe Saurel, président de Montpellier Méditerranée Métropole, mettra-t-il un terme à cette anomalie dès cette année ?

Info: Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, Voyages, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 11 mai 2016 – Rapport annuel de gestion des transports publics, l’exemple genevois

  1. Zorglub dit :

    Connaître le coût de chaque ligne, l’emprunt associé avec le montant et le temps restants, le coût d’exploitation, voilà qui serait intéressant de savoir !!

  2. Miguel dit :

    C’est vrai que la transparence pourrait être améliorée: comme vous le soulignez régulièrement, il n’y a même pas les fiches horaires de la TaM sur son site internet, et celles qui sont publiées par l’Agglo au titre du programme « open data » (données formatées pour être faciles à exploiter par ordinateur) datent de 2012.
    Comme on pouvait s’y attendre, à Genève c’est mieux. Sur le site web, il suffit de cliquer sur « Livre horaire »:
    http://www.tpg.ch/livre_horaire
    pour télécharger tout simplement le fichier PDF correspondant à chaque ligne, ou bien pour télécharger un unique gros fichier (6 Mo et 210 pages) contenant tous les horaires de toutes les lignes. On est bien loin de ce que propose la TaM.

  3. Ping : 10 août 2016 – TaM Montpellier 3M, circulez y’a rien à voir ! | Tramway de Montpellier

  4. Ping : 26 septembre 2016 – 22,323% d’augmentation pour le poste salaires et charges sur la période 2011-2015 au sein de la SAEML TaM | Tramway de Montpellier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s