23 avril 2016 – Philippe Saurel roule les commerçants des halles Laissac dans la farine


L'ouverture des halles Alexandre-Laissac annoncées pour le dernier trimestre 2018. Photo prise le samedi 23 avril 2016. Copyright : Edouard Paris

L’ouverture des halles Alexandre-Laissac annoncées pour le dernier trimestre 2018. Photo prise le samedi 23 avril 2016. Copyright : Edouard Paris

Mardi dernier, 19 avril 2016, Philippe Saurel, l’homme aux multiples casquettes, qui rechigne à porter le casque à l’intérieur d’une zone de chantier pour la photo, lançait officiellement les travaux de démolition des halles Laissac et de son parking circulaire éponyme.

A la suite de leur fermeture définitive, le dimanche 28 février 2016, les commerçants, qui y tenaient leur étal, se sont installés provisoirement dans le bas du cours Gambetta, depuis le samedi 12 mars 2016, en attendant l’inauguration de nouvelles halles.

C’est sur la date d’ouverture de ces futures halles Laissac, place Alexandre Laissac, que les informations divergent.

Dans un article mis en ligne par le quotidien Midi Libre, le jeudi 21 janvier 2016, il était question de : « …à l’horizon fin 2017 ou au printemps 2018… ».

Du côté de la Marseillaise.fr, dans un article paru le samedi 23 janvier 2016, il était annoncé : …une livraison au printemps 2018″.

Selon la Gazette de Montpellier, surnommée « La voix de son maître », dans une info datée du jeudi 3 mars 2016, les nouvelles halles devraient voir le jour à l’été 2018.

A la hauteur de la station « Observatoire », commune aux lignes 3 et 4 de tramway, et de l’arrêt du même nom des lignes 6, 7 et 11 de bus, les passants peuvent désormais jeter un œil sur un nouveau panneau, qui ne passe pas inaperçu, sur lequel il est indiqué une livraison au dernier trimestre 2018.

Pour résumer, l’ouverture des halles Laissac, version numéro 3, est déjà repoussée de six mois en l’espace de trois mois.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 3, Ligne 4, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 23 avril 2016 – Philippe Saurel roule les commerçants des halles Laissac dans la farine

  1. Adolf Hitler lui-même en pareille circonstance dirait: « Un mensonge répété dix fois reste un mensonge; répété dix mille fois il devient une vérité. » En effet, nous avons pu en mesurer les conséquences sur la société.
    Comme nous le confiait un édile de l’équipe municipale de M. Philippe SAUREL, depuis près de 15 ans, nos chers élus socialistes cherchent absolument à détruire les Halles Laissac.
    Pourquoi…, nous allons bientôt l’apprendre…!
    Quand bien même, détruira-t-on TOUS les bâtiments de 3 ou 4 décennies? Il est dès lors évident que ce n’est pas pour des raisons de fragilité de la structure qu’il sera détruit et vous serez encore moins convaincu en lisant le rapport qui date de 2010 lors de sa réhabilitation « mineure » au cours de laquelle l’étanchéité n’avait même pas été traitée alors que les dommages de l’étanchéité étaient constatés. Subitement, il serait devenu plus fragile à l’élection du Maire et Président de Montpellier Méditerranée Métropole M. Philippe Saurel… comme les armes de destructions massives en Iraq pour chasser Saddam Hussein. Cependant cette équipe n’a pas hésité à expulser un homme de 81 ans, Monsieur Lucien LEAL, en détruisant sa maison sans solution de relogement et tout cela sous couvert de la DUP de l’A9 à près de 60.000.000€/km.
    Doit-on craindre que ces démolisseurs s’attaque à d’autres bâtiments du même âge et peut-être moins fonctionnels? Subsidiairement, qui payera en période de crise budgétaire où les forces de l’ordre restreignent les rondes par défaut de carburant?

    M. Pierre Joliot-Curie: « Une société qui survit en créant des besoins artificiels pour produire efficacement des biens de consommation inutiles ne paraît pas susceptible de répondre à long terme aux défis posés par la dégradation de notre environnement. »

    Très très éloigné du simulacre de la première concertation qui entérinait la démolition sans autres alternatives, le dialogue, la démocratie participative, l’écoute et la concertation sont autant de termes clefs qui cimentent les fondations de la politique municipale de Jean-Luc Moudenc. Dans les mêmes circonstances, le Maire de la Ville De Toulouse a fait le choix de réhabiliter Les Halles De Victor Hugo assurant ainsi aux commerçants la pérennisation de leurs activités. Concernant Montpellier, les citoyens si chers à cette équipe municipale feront l’économie de 10.000.000€… 65.900.000 francs pour ceux qui ne se représentent pas cette somme en terme de collecte d’impôts auprès des citoyens dans une région qui affiche le records national de chercheurs d’emplois.

    Avant de mépriser l’intelligence collective, ne serait-il pas souhaitable et plus constructif que notre Madame Brigitte ROUSSEL-GALIANA et ses comparses se rapprochent de M. Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, préfecture aussi perdue par M. Philippe Saurel pour être celle de la nouvelle grande région et ainsi nous faire bénéficier de la gestion durable des deniers du contribuable?

    Bref, il s’agirait de faire l’économie de plus de 10.000.000€ voire 15, une paille en socialie…
    En détail le courriel adressé en février dernier à Mme Brigitte ROUSSEL-GALIANA Adjointe au Maire Déléguée à l’économie: http://infos-h24.fr/2016/04/21/montpellier-coup-de-pelle-de-philippe-saurel/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s