12 juillet 2014 – Quand la pub TaM pousse les jeunes au surpoids et à l’obésité


On le sait depuis le vendredi 13 juin 2014, le tarif de l’abonnement annuel TaM des moins de 26 ans passera de 245,00 € à 196,00 € à compter du lundi 1er septembre 2014, soit une économie de 49,00 €.

Copyright : Anje34

Copyright : Anje34

Pour marquer cet évènement, les Transports de l’agglomération de Montpellier (TaM) ont lancé une campagne d’affichage dans l’ensemble des stations du réseau de tramways de Montpellier notamment, dont le slogan « En septembre, fini la marche! » va véritablement à l’encontre de la politique de santé publique de lutte contre le surpoids et l’obésité. Un slogan tout à fait maladroit dans la mesure où les conséquences du surpoids et de l’obésité sont connues de tous et que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne cesse de rappeler.

Extraits tirés du site officiel de l’OMS sur le sujet :

« Un indice de masse corporelle (IMC) élevé est un important facteur de risque de maladies chroniques comme:

– les maladies cardiovasculaires (principalement les cardiopathies et les accidents vasculaires cérébraux), qui étaient déjà la première cause de décès en 2012;

– le diabète;

– les troubles musculo-squelettiques, en particulier l’arthrose – une maladie dégénérative des articulations, très invalidante;

– certains cancers (de l’endomètre, du sein et du côlon).

Le risque de contracter des maladies non transmissibles augmente selon la progression de l’IMC.

L’obésité de l’enfant est associée à un risque accru de décès prématuré et d’incapacité à l’âge adulte. Mais en dehors de ces risques futurs, l’obésité entraîne chez l’enfant des difficultés respiratoires, un risque accru de fracture, une hypertension artérielle, l’apparition des premiers marqueurs de maladie cardiovasculaire, une résistance à l’insuline et des problèmes psychologique.

Chacun peut veiller à:

– limiter l’apport énergétique provenant de la consommation de graisses totales et de sucres;

– consommer davantage de fruits et légumes, de légumineuses, de céréales complètes et de noix;

– avoir une activité physique régulière (60 minutes par jour pour un enfant et 150 minutes par semaine pour un adulte).

Les gens ne peuvent prendre efficacement ce type de précautions que s’ils ont les moyens d’avoir un mode de vie sain. Au niveau de la société, il est donc important:

– d’aider les individus à suivre les recommandations ci-dessus moyennant un engagement politique durable et la collaboration de nombreux acteurs publics et privés (TaM fait tout le contraire, note du webmestre);

– de donner à tous, notamment aux plus pauvres, un accès facile et abordable aux moyens de pratiquer une activité physique régulière et d’avoir un régime alimentaire sain. »

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour 12 juillet 2014 – Quand la pub TaM pousse les jeunes au surpoids et à l’obésité

  1. Ping : 17 août 2014 – Santé des jeunes, Ville de Montpellier et TaM sur la même longueur d’onde | Tramway de Montpellier

  2. Ping : 30 août 2014 – Nouvelle affiche annonçant la baisse du forfait annuel étudiant de moins de 26 ans à 196 € | Tramway de Montpellier

  3. Ping : 22 octobre 2014 – Engagement non tenu et c’est tant mieux ! | Tramway de Montpellier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s