1er avril 2013 – Un rafistolage de fortune


Copyright : Edouard Paris

Copyright : Edouard Paris

Dans la même veine que l’info mise en ligne le 25 février 2013, le webmestre a immortalisé ce  lundi de Pâques, à la hauteur des anciens quais  de la station « Gare Saint-Roch » de la ligne 2, la rame fleurie 2051 Citadis 302 Alstom avec un « cache-bogie » aux couleurs de la ligne 4.

Le trafic de la ligne 3 étant nettement inférieur à ce qui était prévu à l’origine, 49.000 voyages quotidiens contre 77.000, chiffre annoncé dans le dossier de presse publié à l’occasion de l’inauguration des lignes 3 et 4 , le vendredi 6 avril 2012, et une ligne 4 qui ne génère aucune recette supplémentaire, bien que le nombre de voyages quotidiens enregistrés serait supérieur de 5.000 par rapport aux 14.000 espérés,  la plupart des passagers voyageant en correspondance, l’heure est certainement aux économies drastiques au sein des Transports de l’agglomération de Montpellier (TaM) et  peu importe la manière employée pour s’y plier.  C’est ce que constate encore une fois le webmestre.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour 1er avril 2013 – Un rafistolage de fortune

  1. Démosthène dit :

    J’avoue – l’article portant sur l’utilisation d’un élément de Tram de la Ligne 4 sur un de la Ligne 2 – ne pas voir ce que le commentaire sur la Ligne 3 et son trafic inférieur vient faire là, Edouard !?
    Pour le reste, ce procédé appelé aussi « cannibalisation » est courant… même sur des matériels de pointe comme les avions ! Mais évidemment moins visible sur des matériels à couleur uniforme !
    Perso = utiliser un élément d’un tram – par exemple en entretien lourd – pour maintenir un autre en service suite par exemple à une collision … ne me choque pas – moins cher et plus rapide que d’attendre la pièce de rechange ou en stocker d’avance.

  2. Epsilus dit :

    Je me permets de faire respectueusement remarquer au webmestre que la ligne 4, si elle ne « génère aucune recette supplémentaire » a toutefois son utilité dans le réseau des transports de l’agglomération de Montpellier. De plus, la finalité d’un réseau de transports publics est d’apporter un service aux usagers et non de générer des recettes !… Quant au rafistolage, il ne fait effectivement pas honneur aux TAM.

  3. Ninux dit :

    Cette image a tout de même des airs (ou devrais-je dire des eaux) poissonneux (poissonneuses)…

    • Bonne pioche Ninux,

      Le titre « Un rafistolage de fortune » s’adressait en fait au photomontage.

      Le cache-bogie a été emprunté à la rame 2044 Citadis 302 Alstom et les photos ayant servi au photomontage ont été prises au même endroit avec l’aide d’un trépied, le samedi 23 mars 2013.

      Edouard Paris

  4. TITIRS dit :

    Je suis votre blog depuis quelques temps avec plaisir.

    Je regrette juste votre dénigrement quasi permanent sur les méthodes employées par la TaM.
    Votre poisson reflète encore bien cet état d’esprit en laissant planer le doute sur l’entretien du matériel souffrant des ‘économies drastiques’…

    Je continue toutefois à vous lire et j’apprécierais des articles un peu plus techniques même si cela doit prendre un peu plus de temps à rédiger.

    Cordialement

  5. Démosthène dit :

    Bien joué – je n’ai pas vu venir le poisson…. car en fait c’est tout à fait possible comme je le disais… mieux vaut emprunter un élément que bloquer une rame !
    Je partage aussi l’avis de Titirs – Edouard – vous avez fait un gros progrès en supprimant l’ajout sur « l’incomplète L4.. » – mais reconnaissez que son utilité – reprenant le tronçon si décrié – et combien par vous ! – via l’arrêt « Pompignane le mal nommé » s’est avérée supérieure aux prévisions !
    Le principe d’un anneau n’est pas d’être fréquenté sur l’ensemble de son trajet ( sauf pour des touristes souhaitant visiter ) mais de relier des points et des lignes… et cela c’est une réussite !!

    • Démosthène dit :

      En précisant que l’utilité de l’arrêt « Pompignane » n’est pas de la faute de la TaM – mais a été réduit du fait des refus sur l’autre rive de voir créer la passerelle sur le Lez que Georges Frêche avait souhaitée… pour des raisons officielles de « sécurité » et plus réelles manque de solidarité…
      Quant à sa fréquentation – pour avoir utilisé pendant 3 ans l’ex 2 pour le travail – je ne devais pas avoir les mêmes horaires que ceux qui n’y voyaient apparemment pas d’utilisateurs quotidiens – rien que les Lycéens de Mermoz par moments…. ça bouchonnait !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s