26 janvier 2013 – Une carte étudiant qui fait également office de titre de transport ?


Après l’article mis en ligne par Montpellier Journal, le 18 décembre 2012, intitulé « Twitter arme anti-contrôleurs dans les transports en commun à Montpellier« , c’est au tour du quotidien régional Midi Libre de sauter le pas en publiant sur son site, le 25 janvier 2013, un article intitulé « Montpellier : une page Facebook pour frauder dans les tramways« .

Encore faut-il être équipé d’un smartphone ou d’une mini tablette pour informer ou être informé de l’imminence d’un contrôle dans les trams. Cependant, par les temps qui courent, il n’est pas très conseillé de sortir de sa poche ou de son sac son smartphone ou sa mini tablette de dernière génération dans le tramway à cause des vols à l’arraché qui se sont multipliés ces derniers mois (lire l’article mis en ligne par Midi Libre le 25 janvier 2013).

Twitter ou facebooker pour alerter les followers de la présence de contrôleurs, un épiphénomène qui pourrait disparaître peu à peu si le forfait annuel étudiant de moins de 26 ans coûtait moins cher qu’un forfait annuel classique acheté par un salarié. Ce dernier, en effet, a le droit de demander à son entreprise une prise en charge de 50% du prix de son abonnement transport, et ce depuis le 1er janvier 2009. Ainsi à Montpellier, l’étudiant paye 245,00 € , alors qu’un salarié paiera en réalité 216,00 € (432/2) et même moins si le salarié dépend d’une entreprise qui a signé une convention de plan de déplacements d’entreprise, soit 195 € (390/2). Aussi pour être attractif, le prix d’un abonnement annuel étudiant à Montpellier ne devrait pas être supérieur à 150 € comme à Nice ou mieux encore ne pas dépasser les 100 € comme à Toulouse. Dans cette hypothèse,  la carte étudiant munie d’une puce ferait obligatoirement office de titre de transport afin de favoriser les modes de déplacements les plus respectueux de l’environnement sur l’agglomération de Montpellier.

Accès à la page Facebook Infos Contrôleurs Montpellier.

Info : Edouard Paris

Article cité par Montpellier Journal dans sa revue de presse du 2 février 2013.

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 26 janvier 2013 – Une carte étudiant qui fait également office de titre de transport ?

  1. Marc dit :

    Le prix est exorbitant par rapport à la qualité de service offerte car il y a régulierement des problèmes techniques sur ce réseau de trams. De plus, lorsqu’on oublie de valider une carte d’abonnement on prend une amende de 2 euros. Certes ce n’est pas énorme, mais c’est totalement stupide car l’abonement est payé à l’avance ! Ce reseau, c’est du n’importe quoi !

  2. FR BUSINESS dit :

    Entièrement d’accord avec Marc pour les problèmes techniques, par contre je ne savais pas pour l’amende à 2€.

  3. Tony de Brest dit :

    Dans sa revue du presse du 26 janvier 2013, Montpellier Journal précise que c’est France Bleu Hérault qui a sorti l’info la première sur l’existence de la page Facebook « Infos Controleurs Montpellier », le 24 janvier 2013, au journal de 8h00 (à partir de 5mn35). Midi Libre n’a fait que reprendre l’info.

  4. Ping : 3 février 2013 – Astruc, Jeu-de-Paume, fleuriste, fraude… | Tramway de Montpellier

  5. Ping : Tramway : « L’étudiant paye 245 € alors qu’un salarié paiera en réalité 216 € » – Montpellier journal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s