10 novembre 2012 – Drôle de comité d’accueil à la station « Plan Cabanes » de la ligne 3, ce samedi après-midi


La fraude constitue un véritable fléau sur le réseau de tramways de l’agglomération de Montpellier.

Entre 25 et 30% de voyageurs montent à bord des rames sans valider. Parmi eux, il y a ceux qui voyagent sciemment sans titre et les autres qui, ticket magnétique en main, ne valident que si un contrôle s’annonce.

Les opérations pour lutter contre la fraude mobilisent chaque jour des dizaines d’agents des Transports de l’agglomération de Montpellier (TaM) épaulés par des employés de la société lyonnaise SCAT et, en certaines occasions, par la police nationale.

Plan Cabanes le 10 novembre 2012

Copyright : Edouard Paris

Ce samedi 10 novembre 2012 après-midi, une importante opération de lutte contre la fraude s’est déroulée à la station « Plan Cabanes » de la ligne 3, sur le quai direction « Mosson et Juvignac ».

Tous les tramways au design Christian Lacroix qui se pointaient, étaient retenus trois minutes, le temps que les contrôleurs demandent à tous les passagers qui en descendaient de présenter leur titre de transport. Les voyageurs qui continuaient plus loin étaient également contrôlés à l’intérieur des rames immobilisées et ceux démunis d’un titre de transport étaient invités à en descendre.

Rame 2075 Citadis 402 Alstom le 10 novembre 2012

Copyright : Edouard Paris

Cette opération aurait pu paraître banale. Mais coïncidence ou pas, les voyageurs accueillis ce samedi après-midi, à la descente des rames de cette station « Plan Cabanes », se rendaient pour la plupart à la grande manifestation culturelle semestrielle ZAT, qui se tient du 10 au 11 novembre 2012, dans le quartier des Arceaux à Montpellier. Une manifestation ayant pour thèmes principaux les réjouissances et les résistances. Une manifestation organisée depuis novembre 2010 par la Ville de Montpellier, dont Madame Hélène Mandroux, maire, et Philippe Saurel, adjoint au maire, délégué à la culture, ont récemment dénoncé, à juste raison, les errements du président de la communauté d’agglomération de Montpellier, Jean-Pierre Moure, à la suite du lancement de la campagne publicitaire « Montpellier Unlimited », au coût démesuré pris en charge par Montpellier Agglomération.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, Ligne 3, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour 10 novembre 2012 – Drôle de comité d’accueil à la station « Plan Cabanes » de la ligne 3, ce samedi après-midi

  1. Jean-Marc dit :

    Effectivement, le niveau de la fraude dans le tram à Montpellier n’a d’égal que le niveau des délires que les collectivités diverses et variées financent avec notre argent…

  2. Mylene dit :

    Il faut lutter contre la fraude , c’est un fléau. De plus ce sont toujours les mêmes qui fraudent .

    • Jean-Marc dit :

      Tout-à-fait d’accord sur le fléau! En revanche, le fraudeur-type, ce n’est pas toujours le-jeune-à-capuche! (même s’ils représentent un beau pourcentage!) Combien de mamies, de mères de famille avec enfants, montent en « oubliant » de composter…ou en attendant de voir les contrôleurs…Pauvre ville…

  3. lycaon dit :

    Ça beau être un fléau. A 48€ le pass mensuel ou 432€ le pass annuel, pour ce qui est sans doute le réseau de tram le plus lent de France, ça ne donne pas envie de payer chaque voyage. Je ne le fais pas – valider chaque voyage – et je ne culpabilise pas. De toute façon, la fraude n’est pas propre à Montpellier. Les sociétés de transports lutteraient plus efficacement si elles adoptaient la méthode berlinoise en préférant des contrôleurs en civil plutôt qu’en uniforme.

    • Jean-Marc dit :

      Il y a deux jours, j’écrivais: « triste ville »! Effectivement, triste ville que celle où on se « demande » comme vous le faites, s’il faut valider à chaque voyage. A votre avis, si VOUS ne payez pas, QUI paie? Sinon le contribuable, qui en a plus qu’assez! Quant à être « le réseau de tram le plus lent de France, c’est parfaitement faux. Place de la gare, les rames roulent au pas, c’est vrai (y-a-t-il une autre solution, compte-tenu du civisme légendaire de nos compatriotes!). Mais sur le reste du réseau?
      En revanche, d’accord avec vous sur les contrôleurs en civil….Mais il y en a à qui ça fera tout drôle!

      • lycaon dit :

        Je ne défends pas ma façon de faire, je m’en arrange, voilà tout. Je dis juste que le tarif est bien trop élevé… que les contribuables de l’agglo payent pour les transports en commun ne me gênerait pas. Tout impôt bien utilisé a mes faveurs – et j’en paye des impôts.
        J’imagine – peut-être à tort – que si les prix étaient moins excessifs, il y aurait moins de fraude.
        Quant aux contrôleurs en civil, ça ne me gênerait nullement. Quand on connait les règles du jeu, on sait à quoi s’en tenir.

  4. Ping : 17 janvier 2015 – Paroles, Paroles, Paroles…de Philippe Saurel | Tramway de Montpellier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.