12 janvier 2023 – Montpellier Mobilité Gratuité en avant droit dans le mur


Est-il raisonnable de passer coûte que coûte à la phase 3 de la gratuité générale des transports au seul bénéfice des habitants de la Métropole, sur le réseau bus et tramways TaM Montpellier 3M, à la fin de cette année 2023, trois ans après l’instauration de la phase 1 de la gratuité des transports limitée aux samedis et dimanches toujours au seul profit des habitants de la Métropole et deux ans après l’entrée en vigueur de la phase 2 de la gratuité des transports 7j/7 pour les moins de 18 ans et les 65 ans et plus qui résident dans la Métropole ?

A défaut de pouvoir augmenter la fréquence de passage aux heures de pointe du lundi au vendredi en période scolaire, en raison d’un parc de rames de tramway et de bus notablement insuffisant, les tramways opérant sur les lignes 1, 2 et 3 et les bus de la ligne 15 sont particulièrement bondés depuis l’introduction de la phase 2 de la gratuité lancée le mercredi 1er septembre 2021, la plupart des adolescent-e-s de la génération gratuité préférant désormais le tramway ou le bus à la marche à pied pour effectuer le trajet domicile-établissement scolaire souvent inférieur à 1km, d’où la crainte de l’auteur de la présente info que cette génération gratuité ne devienne à l’avenir une génération obésité.

L’adoption de la phase 3 de la gratuité à la fin de l’année 2023 ne va absolument pas arranger les choses dans la mesure où il n’y aura pas plus de rames de tramway disponibles, ni même de bus supplémentaires, la livraison de la première des 77 rames Urbos 100X CAF commandées par la Métropole ne devant intervenir qu’au dernier trimestre 2024 et sa mise en service commercial, en même temps que celles de vingt autres nouvelles rames destinées principalement à la future ligne 5, ne devant se concrétiser qu’au quatrième trimestre 2025.

A la fin de cette année 2023, la future ligne 5 de tramway sera toujours en construction, sa mise en service commercial n’étant prévue qu’à la fin de l’année 2025 si tout se passe bien, et les travaux nécessaires à la réalisation de cinq lignes de BusTram devraient débuter fin 2023 ou début 2024 dans la perspective d’une mise en service, sans doute partielle, d’ici la fin de l’année 2025, Montpellier Méditerranée Métropole traînant trop les pieds pour lancer l’appel d’offres en vue de l’achat de 60 bus 100 % électriques alors que les carnets de commandes des constructeurs de bus 100 % électriques standards, articulés et bi-articulés sont plutôt bien remplis et que les délais de livraison s’allongent, la principale préoccupation des élus métropolitains à propos des lignes de BusTram portant sur leur design encore à ce jour.

La généralisation de la gratuité des transports, en faveur des seuls habitants de la Métropole, interviendra dans un contexte difficile pour l’exploitant du réseau bus et tramways , TaM SPL, qui fait face, depuis plusieurs mois, à une hausse des prix du GNV (gaz naturel pour véhicules) et de l’électricité, et à une nouvelle baisse de ses recettes consécutive à la mise en place des phases 1 et 2 de la gratuité des transports, après celle provoquée par la chute de trafic résultant de la pandémie de la Covie-19, que Montpellier Méditerranée Métropole compense financièrement tant bien que mal. Sur une année pleine, le coût de la gratuité totale des transports pour les habitants de la Métropole est estimé à 25 M€ par Michaël Delafosse, maire de la ville de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, bien que le montant des recettes générées par l’achat de titres de transport (tickets et abonnements) par les seuls métropolitains se soit élevé à 33 M€ environ en 2019.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 12 janvier 2023 – Montpellier Mobilité Gratuité en avant droit dans le mur

  1. PP dit :

    Gratuité. Encore une fausse bonne idée ! ça part certainement d’un bon sentiment, mais je crois qu’un usager régulier préfère avoir un bon service payant plutôt qu’un mauvais service gratuit.

  2. Ping : 17 janvier 2023 – Montpellier Méditerranée Métropole et TaM annoncent le départ de Laurent Senigout, directeur général de TaM | Tramway de Montpellier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.