26 septembre 2021 – Carnet de voyage été 2021 : Tours, un jour de Tour de France


La ville de Tours s’est dotée d’un premier réseau de tramways hippomobiles dès 1877. A son apogée au début du XXe siècle, le réseau de tramways, totalement électrifié en 1901, est alors composé de cinq lignes urbaines et de 3 lignes suburbaines totalisant 54 km (19 km de lignes urbaines et 34 km de lignes suburbaines). Le déclin du réseau est amorcé au cours de la Première Guerre Mondiale. Le dernier tramway tirera sa révérence le mercredi 14 septembre 1949.

L’idée d’un renouveau du tramway à Tours germe une premiere fois le lundi 6 juillet 1992. Ce jour-là, par 36 voix pour, 10 voix contre et 4 absention, le Conseil municipal présidé par Jean Royer, maire de Tours, adopte un projet de Transports en Voies Réservées. Tel un serpent de mer, le tramway fait dès lors parler de lui, mais il faudra attendre le milieu des années 2000 pour que le projet devienne concret.

Le parcours retenu pour la nouvelle ligne A reprend dans la partie centrale de la ville de Tours celui de l’ancienne ligne A.

La ligne A de tramway moderne est inaugurée et mise en service le samedi 31 août 2013. Son tracé nord-sud de 14,9 km de long à double voie à l’écartement standard de 1 435 mm relie dans les deux sens le terminus « Vaucanson » (Tours Nord) au terminus « Lycée Jean Monnet » situé sur la commune de Joué-les Tours au sud. Sur la section de ligne de 1,8 km de long située entre les stations « Place Choiseul » et « Gare de Tours », les rames circulent dans les deux sens en mode alimentation par le sol (APS). L’exploitation de la ligne, qui comprend 29 stations terminus compris, est opérée au moyen de 21 rames Citadis 402 Alstom, numérotées 51 à 71, au design hors du commun, d’une longueur de 43 m et d’une largeur extérieure de 2,40 m. La livrée extérieure évoque un « miroir d’eau de Loire » et le nez de chaque rame est équipé de bandeaux lumineux à diodes électroluminescentes (LED) verticaux, le tout donnant aux tramways un effet de curseurs se déplaçant sur les rails.

Le Conseil communautaire de Tours Métropole Val de Loire envisage de prolonger la ligne A au nord jusqu’à l’aéroport (197 109 passagers en 2019). Depuis 2017, une ligne B longue de 14,7 km, dont 13 km de nouvelle plateforme à double voie, est en projet. Elle devrait être orientée ouest-sud-est avec un tronc commun avec la ligne A en centre-ville de Tours entre les stations « Jean Jaurès » et « Verdun ».

Le jeudi 1er juillet 2021, date du reportage photo ci-après, Tours était la ville départ de la 6e étape du Tour de France cycliste 2021. Ce jour là, de 8h30 à 17h, la ligne A de tramway a été scindée en deux tronçons opérationnels, le premier entre « Vaucanson » (Tours Nord) et « Place Choiseul » et le second entre « Gare de Tours » et « Lycée Jean Monnet » à Joué-les-Tours. Durant cette période de la journée, la section de ligne équipée de l’alimentation par le sol (APS) a été neutralisée. C’est pour cette raison essentielle que les photos publiées montrent seulement des rames circulant sous ligne aérienne de contact (LAC).

Info : Thierry Leleu

Cet article, publié dans Fourre tout, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.