5 mars 2021 – Rétrotram : Turin (Italie)


Le réseau de tramways de Turin aux voies à l’écartement de 1 445 mm, exploité par le GTT (Gruppo Torinese Trasporti), est le plus ancien d’Italie. Les premiers tramways hippomobiles ont fait leur apparition dans la capitale piémontaise en 1871, il y a 150 ans, la même année où une première ligne interurbaine de tramway à vapeur est entrée en service. Quant aux premiers tramways électriques, ils ont été introduits sur le réseau urbain en 1898.

Le réseau urbain de tramways turinois comptait 32 de lignes à son apogée en 1949.

Le remplacement de lignes de tramway par des lignes d’autobus à partir des années 1950 et l’avènement de la motorisation individuelle de masse au début des années 1960 ont conduit l’exploitant du réseau de transports publics turinois à ne maintenir que 13 lignes de tramway dites « structurantes » à l’aube des années 1970.

A ce jour, le réseau de tramways de Turin d’une longueur de 88,5 km comprend dix lignes, dont huit permanentes numérotées 3, 4, 9, 10 (seulement du lundi au vendredi), 13 (seulement du lundi au vendredi), 15, 16CD et 16CS, et deux spéciales la première numérotée 7 exploitée avec des tramways historiques exclusivement les samedis, dimanches et jours fériés et en période de fort afflux touristique et la seconde numérotée 9/ qui ne fonctionne qu’à l’occasion d’événements sportifs au Juventus Stadium. Il existe une ligne 18 qui est assurée par des bus de substitution en raison de travaux liés à la construction d’une extension sud de la seule ligne de métro automatique sur pneus de type VAL sur l’axe via Nizza.

Les photos qui illustrent la présente infos ont été prises en avril 1976, en mars 1980 et en juin 1983. Il se trouve que deux motrices articulées de la série 2800 photographiées pour la première en 1976 et pour la seconde en 1983, figuraient toujours à l’inventaire du parc roulant des tramways turinois établi le mardi 20 octobre 2020. Leurs jours sont toutefois comptés. Avec près d’une soixantaine d’autres motrices de la même série toujours en service, dont une vingtaine qui affichent la soixantaine, elles prendront leur retraite à partir de l’automne 2021 au fur et à mesure de la livraison de nouvelles rames Hitachi fabriquées en Italie.

Info : jean-pierre autié, Michel Bozzola et Edouard Paris

Cet article a été publié dans Fourre tout, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 5 mars 2021 – Rétrotram : Turin (Italie)

  1. Georges Oppenheim dit :

    Bravo ! Ca au moins c’est du tram, comme celui de mon enfance à Saint Etienne, seule ville de France qui a gardé son tram (avec Marseille) – Quand d’autres villes (re)découvrent 50 ans plus tard ce qui existait déjà

  2. bustramgeneve dit :

    Article très intéressant, bravo. Je le partage sur mon site 😉

  3. Ping : Rétrotram : Turin (Italie) – bustramgeneve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.