20 janvier 2021 – Masques FFP2, réduction de la jauge, garder le silence…telles sont les mesures déjà prises à bord des bus, tramways et métros de divers réseaux de transports publics européens


Face à la pandémie de la Covid-19, dont on est loin de voir la fin en raison de l’apparition de nouveaux variants plus contagieux, divers réseaux de transports publics européens n’hésitent pas à adopter de nouvelles mesures dans le but d’enrayer au mieux la circulation du satané virus et de ses variants bien que plusieurs études tendent à démontrer que les transports ne seraient pas des lieux de contamination privilégiés.

Dans le Land de Bavière en Allemagne, le port du masque FFP2, qui filtre jusqu’à 94 % des particules aéroportées, contre 80 % pour un masque chirurgical, est désormais obligatoire dans les transports en commun et dans les commerces depuis le lundi 18 janvier 2021.

Du côté de l’Etat libre de Saxe, toujours en Allemagne, les autorités politiques, qui expriment des doutes sur la faible transmissibilité de la Covid-19 dans les transports en commun, conseillent aux habitants de restreindre leurs déplacements en transports publics afin que la fréquentation, qui est actuellement de l’ordre de 40 % par rapport au mois de janvier 2020, tombe au moins à 25 %. Tout comme en Bavière, le port d’un masque FFP2 pourrait être imposé dans les transports publics de l’Etat libre de Saxe.

A Berlin, les conductrices et conducteurs de tram exigent que la désinfection des cabines de conduite intervienne au moment de chaque relève après qu’ils ont appris la mort d’un de leurs collègues âgé de 49 ans atteint de la Covid-19. Il n’est toutefois pas prouvé que le conducteur décédé a contracté le coronavirus sur son lieu de travail.

Au Danemark, les sociétés de transports publics ont reçu l’ordre d’imposer une distance physique de deux mètres entre chaque passager et de limiter la jauge à 50 % de la capacité des bus, tramways, métros et bateaux. Tout comme à Londres en Angleterre, la clientèle est invitée à opter pour le vélo et la marche et à délaisser les transports en commun aux heures de pointe.

A Majorque, dans l’archipel des Îles Baléares, depuis le lundi 11 janvier 2021, le Gouvernement demande aux passagers des bus urbains et interurbains, du métro et des trains de faire le trajet en gardant le silence, de payer le billet chaque fois qu’ils le peuvent avec une carte intermodale ou une carte bancaire et de planifier leurs trajets à l’avance afin d’éviter les heures de pointe. Dans les bus, il est interdit de voyager debout et dans le métro et les trains les places assises et debout autorisées sont matérialisées par des marquages.

Info : Edouard Paris

Source : Urban Transport Magazine, article mis en ligne ce mercredi 20 janvier 2021 sous le titre : « Corona: Medical masks in public transport – Mallorca bans passengers from talking »

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, Voyages, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.