23 novembre 2020 – Evolution du matériel roulant sur la ligne de chemin de fer Nyon – St-Cergue – La Cure (canton de Vaud – Suisse)


Le lundi 12 juillet 2021, le Chemin de fer Nyon – St-Cergue – La Cure (NStCM) à voie métrique, d’une longueur de 26,60 km et électrifiée en courant continu 1 500 V, fêtera son 105e anniversaire.

La première section de ligne entre Nyon (395 m d’altitude) et St-Cergue (1 047 m d’altitude) est entrée en service le mercredi 12 juillet 1916, quelques jours après la journée la plus meurtrière de la Première guerre mondiale à laquelle la Suisse ne participait pas, cette dernière ayant proclamé sa neutralité le vendredi 14 août 1914, moins de deux mois après le début du conflit.

La seconde section de ligne en territoire suisse, entre St-Cergue et le hameau frontalier de La Cure, ouvrira le samedi 18 août 2017.

Inaugurée le lundi 7 mars 1921, la section de ligne La Cure – Morez, située en totalité en territoire français, verra son exploitation ferroviaire supprimée le samedi 27 septembre 1958 et remplacée par une ligne de bus selon le principe bien français du tout ou rien alors qu’il aurait été très judicieux de maintenir la circulation des trains entre La Cure (1 155 m d’altitude) et Les Rousses (1 110 m d’altitude), la plus importante station de ski du Jura prisée par les adeptes des sports d’hiver, qu’ils soient français ou suisses, dès la fin des années 1930.

De 1916 à 1985, les trains ont été assurés par 5 automotrices de type ABDe 4/4 de conception suisse produites par Schlieren et Brown-Boveri, numérotées 1, 5, 6, 10 et 11, rejointes entre les deux guerres par 2 unités de même type produites en France, l’une par Dyle & Bacalan en 1924 numérotée 3 et l’autre par CGCEM en 1936 numérotée 2. Ces automotrices étaient aptes à prendre en remorque aussi bien des voitures voyageurs que des wagons marchandises.

Avec la rénovation complète de la ligne entre Nyon et La Cure, entre 1982 et 1988, de nouvelles automotrices de type Be 4/4 du constructeur suisse ACMV (Ateliers de Construction Mécanique de Vevey) numérotées 201 à 205, chacune équipée d’une voiture-pilote de type Bt puis ABt du même constructeur, ont pris le relais des anciennes automotrices au fur et à mesure de leur livraison échelonnée entre 1985 et 1986. En 1991, l’automotrice de type BDe 4/4 ACMV n° 211 est venue renforcer le parc roulant rajeunie. A l’instar d’un train à crémaillère, l’automotrice est toujours en pousse dans le sens de la montée en direction de La Cure et demeure toujours en tête de train dans le sens de la descente en direction de Nyon.

La modernisation de l’infrastructure et du matériel roulant s’est traduite par une croissance régulière de la fréquentation de la ligne Nyon – St-Cergue – La Cure. Ainsi, en 2010 on comptabilisait 1 252 605 voyageurs contre 713 333 en 1990.

Avant l’introduction, en décembre 2015, du cadencement au quart d’heure entre Genolier et Nyon aux heures de pointe, la compagnie de chemin de fer NStCM a pris livraison la même année de quatre automotrices articulées double caisse de type ABe 4/8 du constructeur suisse Stadler numérotées 401/402 à 407/408.

En 2019, la fréquentation a atteint le chiffre record de 1 577 886 voyageurs.

Info : Yvon Brument et Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 23 novembre 2020 – Evolution du matériel roulant sur la ligne de chemin de fer Nyon – St-Cergue – La Cure (canton de Vaud – Suisse)

  1. bustramgeneve dit :

    Bravo pour votre article. Salutations de Genève

Répondre à bustramgeneve Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.