22 août 2020 – Le port du masque rendu obligatoire pour toute personne de 11 ans et plus sur l’ensemble de l’espace public couvert ou non, sauf dans les locaux d’habitation, de la Ville de Montpellier et de 23 autres communes de la métropole montpelliéraine à compter du dimanche 23 août 2020


Dans son article 1, l’arrêté préfectoral n° 2020.01.959, en date du vendredi 21 août 2020, précise qu’à compter du dimanche 23 août 2020 et jusqu’au mardi 1er septembre inclus, délais susceptibles d’être renouvelés selon l’évolution de la situation sanitaire, le port du masque est rendu obligatoire pour toute personne de onze ans et plus lorsqu’elle accède ou demeure sur l’ensemble de l’espace public qu’il soit couvert ou non, sauf dans les locaux d’habitation, des communes de la Métropole de Montpellier Méditerranée suivantes : Baillargues, Castelnau-le-Lez, Castries, Clapiers, Cournonsec, Cournonterral, Fabrègues , Grabels, Jacou, Juvignac, Lattes, Lavérune, Le Crès, Montferrier-sur-Lez, Montpellier, Murviel-lès-Montpellier, Pérols, Pignan, Prades-le-Lez, Saint-Georges d’Orques, Saint-Jean-de-Védas, Saussan, Vendargues et Villeneuve-lès-Maguelone.

L’article 2 indique que « l’obligation du port du masque prévue au présent arrêté ne s’applique pas personnes en situation de handicap munies d’un certificat justifiant de cette dérogation et qui mettent en oeuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus, en application de l’article 2, alinéa I du décret n°2020-860 modifié du 10 juillet 2020. »

L’article 3 est libellé comme suit : « Conformément aux dispositions du VII de l’article 1er de la loi n° 2020-856 du 9 juillet 2020, la violation des mesures prévues par le le présent arrêté est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la 4ème classe (135 €, ajout du webmestre), et, en cas de récidive dans les 15 jours, d’une amende prévue pour les contraventions de 5ème classe (1 500 €, ajout du webmestre) ou en cas de violation à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, de six mois d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende, ainsi que de la peine complémentaire de travail d’intérêt général.« 

L’article 4 signale que l’arrêté préfectoral n° 2020-01-900 imposant le port du masque dans certains secteurs de la Ville de Montpellier et de la Métropole de Montpellier Méditerranée, pris pour faire face à l’épidémie, est abrogé à la date du dimanche 23 août 2020.

A Montpellier, l’obligation du port du masque va désormais s’appliquer sur l’ensemble de l’espace public couvert ou non, exception faite des locaux d’habitation, à compter du dimanche 23 août 2020.

L’obligation du port du masque, qui doit couvrir le nez et la bouche, n’exonère pas de respecter la distanciation physique d’un mètre minimum et les gestes barrières élémentaires en permanence, partout, et par tout le monde qui consistent à se laver très régulièrement les mains, tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir, utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter, saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.

Covid-19, quand tu nous tiens !

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour 22 août 2020 – Le port du masque rendu obligatoire pour toute personne de 11 ans et plus sur l’ensemble de l’espace public couvert ou non, sauf dans les locaux d’habitation, de la Ville de Montpellier et de 23 autres communes de la métropole montpelliéraine à compter du dimanche 23 août 2020

  1. RAOUL dit :

    Bonjour,
    Sur les secteurs extérieurs où la distance physique est d’au moins deux mètres : c’est débile et éminemment politique. Les contaminations se faisant essentiellement dans les lieux clos et privés, où tout contrôle est impossible.

    Ces mesures, qui répondent seulement à des peurs collectives irréfléchies et excessives (dont le politique se pense « obligé » de tenir compte), n’arrêteront pas la propagation du virus.
    En ville, aux heures de forte affluence, et sur les zones commerçantes : oui, le masque est important, à condition de le garder sur le nez sans le tripoter, et sans le monter et le descendre à chaque entrée et sortie d’un magasin.

    Bravo de rappeler aussi tous les autres gestes barrières, fondamentaux, dont le masque n’est en effet qu’un complément, et encore à condition d’être utilisé correctement, autrement : il peut s’avérer dangereux.

    Cordialement
    Raoul

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.