6 juin 2020 – Evolution de la signalisation des voies cyclables expérimentales temporaires à Montpellier


Nouveau panneau « Expérimentation cyclable circulation modifiée » installé au commencement de l’avenue Saint-Charles à Montpellier, le vendredi 5 juin 2020, soit trois jours après la mise en service de la voie cyclable expérimentale temporaire à sens unique aménagée jusqu’au tout début de l’avenue Charles-Flahault. Photo prise le samedi 6 juin 2020. Copyright : Edouard Paris

A Montpellier, les premières voies cyclables expérimentales temporaires ont vu le jour dès le vendredi 24 avril 2020 pour la première, en plein épisode de confinement quasi total pour cause de pandémie de coronavirus Covid-19.

Au début de leur mise en service, dans l’esprit de la très grande majorité des automobilistes et des cyclistes non initiés, les panneaux installés à l’amorce de chaque nouvelle voie cyclable expérimentale temporaire pouvaient laisser supposer que le passage de deux voies à une seule voie de circulation générale était justifié par la présence d’une zone de travaux délimitée par des balises de signalisation de chantier en enfilade. Une façon détournée de faire avaler la pilule aux automobilistes. Cette manière de procéder de la part des concepteurs de ces nouvelles voies cyclables a également eu pour effet d’induire en erreur les cyclistes non initiés qui se sont mis à rouler sur la seule voie de circulation générale ou plus fréquemment sur le trottoir situé sur la droite de la nouvelle voie qui leur était dédiée de peur de se retrouver devant une quelconque tranchée plus particulièrement la nuit, le marquage au sol non réglementaire de cette voie cyclable expérimentale temporaire étant réduit à sa plus simple expression afin de ne pas trop attirer l’attention de l’automobiliste cocufié.

Il a fallu attendre cette semaine 23 pour voir fleurir les nouveaux panneaux positionnés au début des nouvelles voies cyclables expérimentales temporaires qui ont été ouvertes le mardi 2 juin 2020, premier jour de la phase 2 de déconfinement progressif en lien avec la pandémie de coronavirus Covid-19, en sens unique de l’avenue Saint-Charles au tout début de l’avenue Charles-Flahault, toujours en sens unique sur les deux tiers de la rue Léon-Blum, dans un sens sur une partie de l’avenue Jacques-Cartier et dans les deux sens entre une partie de l’avenue du Pont-Juvénal et le rond-point de Richter.

Info : Anje34 et Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 6 juin 2020 – Evolution de la signalisation des voies cyclables expérimentales temporaires à Montpellier

  1. Miguel dit :

    Il peut effectivement y avoir quelques surprises quand on circule à vélo sur ces pistes temporaires.
    Sur l’avenue de Toulouse, le socle en plastique est dangereux si on tente de rouler dessus.
    Les autres ont des supports en plastique noir, invisibles la nuit lorsqu’ils sont déplacés et dépouillés du panneau réfléchissant (c’est assez rare mais ça arrive).
    Il y a évidemment l’entrée qui est parfois un peu acrobatique, et les manœuvres des automobilistes pour se garer ou pour tourner à droite. Rien de très grave, pour rouler à vélo il faut être attentif, la principale difficulté est qu’il n’est pas toujours facile de comprendre par où doivent passer les voitures pour faire leurs manœuvres (pour les automobilistes ça doit être un peu compliqué également).
    Mais globalement, c’est très sécurisant par rapport aux misérables aménagements cyclables habituellement construits à Montpellier, et tellement discontinus qu’ils en sont inutilisables. Ce soir, j’ai pu aller du rond-point de la Lyre au Plan Cabanes, tout droit et très rapidement, en utilisant l’un de ces axes (sur une partie du parcours). J’ai roulé sur un certain nombre de compteurs de vélos. Devant moi, un couple de jeunes cyclistes roulait parallèlement, et n’était certainement compté que comme un seul vélo…
    En cas de pérennisation, il me semble évident qu’il faudra aménager des « tourne-à-gauche » pour améliorer la fluidité du trafic automobile, sans pour autant trop augmenter l’espace occupé par la voiture ni le débit maximal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.