21 décembre 2019 – La gare de Montpellier Sud de France au 17e jour de grève consécutif à la SNCF


Après quinze jours de fermeture, du jeudi 5 au jeudi 19 décembre 2019 inclus, la gare de Montpellier Sud de France a rouvert ses portes le vendredi 20 décembre 2019 en début de matinée pour accueillir un Ouigo composé de deux rames TGV Duplex en provenance de Lyon Saint Exupéry qui, il faut le souligner ici, correspondait au premier train de voyageurs à avoir desservi à 7h19 la nouvelle gare de Nîmes Pont-du-Gard qui attendait cet événement depuis le dimanche 15 décembre 2019, date à laquelle cette gare excentrée de la préfecture gardoise aurait dû recevoir ses premiers trains de voyageurs, mais c’était sans compter sur la grève à la SNCF entamée le mercredi 4 décembre 2019 au soir.

Photographie du Ouigo en provenance de Tourcoing, composé des rames TGV Duplex numérotées 773 et 771, arrivé en gare de Montpellier Sud de France à 12h53, le samedi 21 décembre 2019 17e jour de grève consécutif à la SNCF. Copyright : Edouard Paris

Ce samedi 21 décembre 2019, 17e jour de grève consécutif à la SNCF, dont on ne voit pas encore le bout du tunnel, tout comme en gare de Montpellier Saint-Roch, la circulation des trains de voyageurs était réduite en gare de Montpellier Sud de France, elle qui devait comptabiliser une vingtaine de TGV quotidiens (Ouigo et InOui) à partir du dimanche 15 décembre 2019.

Avec la mise en service de la gare de Nîmes Pont-du-Gard, les Ouigo n’arrivent plus bondés en gare de Montpellier Sud de France dans la mesure où entre un quart et un tiers des voyageurs descendent à la première gare citée. Ainsi, à l’arrivée du Ouigo en provenance de Tourcoing composé des rames 773 et 771 TGV Duplex en gare de Montpellier Sud de France, à 12h53 précisément, il n’y avait pas de cohue. La plupart des voyageurs étaient attendus par des proches venus en voiture et seule une minorité d’entre eux s’est dirigée vers l’arrêt de la navette « Gare Montpellier Sud de France » situé au bout du parvis nord-ouest de la gare excentrée montpelliéraine. L’existence d’un parking dépose minute en face de l’arrêt de la navette venu se rajouter au parking principal situé côté parvis sud de la nouvelle gare est à l’origine de nombreux quiproquos si on s’en tient à la multitude de conversations téléphoniques à tue-tête sur le même registre : « … Tu m’as dit que tu m’attendais sur le parking mais je ne te vois pas et pourtant je suis bien sur le parking… »

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, Voyages, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.