11 octobre 2019 – Trolleybus de Salzburg (Autriche)


A Salzburg, le trolleybus 328 Trollino 18 Metrostyle Solaris, opérant sur la ligne 9, est photographié sur le Staatsbrücke qui enjambe la rivière Salzach, le dimanche 29 septembre 2019. Copyright : Edouard Paris

Salzburg, une ville autrichienne de 153 377 habitants en 2018, située à la frontière avec l’Allemagne, fêtera les 80 ans de son réseau de trolleybus en 2020.

La première ligne de trolleybus a été ouverte le mardi 1er octobre 1940. Elle a remplacé une ligne du réseau de tramways qui disparaîtra définitivement le mardi 5 novembre de la même année.

A ce jour, Salzburg, lieu de naissance de Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1891), compositeur mondialement connu, dispose d’un des réseaux de trolleybus les plus importants d’Europe de l’Ouest. Son réseau comprend 12 lignes numérotées 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 12 et 14 et est exploité au moyen de plus de cent véhicules articulés à plancher bas intégral.

Les trolleybus articulés les plus anciens en circulation, de type NGT 204 M 16 du constructeur autrichien Graft & Stift, livrés entre 1994 et 1997, vont être petit à petit remplacés par des trolleybus articulés de type BGT-N 1 D lighTram19 du constructeur helvétique Hess qui a remporté un appel d’offres portant sur quinze véhicules de ce modèle, dont le premier exemplaire numéroté 401 a été livré au réseau Salzbourgeois le mardi 27 août 2019. Ces nouveaux véhicules son équipés de la technologie Dynamic-Charging qui permet de circuler sur les voies routières dépourvues de câbles aériens au moyen de batteries de traction puissantes qui se rechargent dès que les perches du véhicule peuvent reprendre contact avec le réseau aérien existant. De cette manière, les itinéraires de trolleybus peuvent être étendus au-delà des terminaux actuels sans l’installation de nouveaux câbles.

En 2020, les 80 ans des trolleybus de Salzburg coïncideront avec les 80 ans des premiers trolleybus construits par le Suisse Hess qui livrera 35 autres trolleybus au réseau salzbourgeois, y compris des véhicules bi-articulés du type lighTram25, au cours des cinq années suivantes.

Info  : Edouard Paris

Cet article a été publié dans Fourre tout, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.