11 mai 2019 – Vers des temps meilleurs pour les Chemins de fer de Provence (ligne à voie métrique Nice – Digne) ?


L’autorail X 306 CFD Montmirail des Chemins de fer de Provence, circulant en direction de Nice, est photographié à la hauteur du passage à niveau de la gare de Lingostière, le samedi 6 avril 2019. Copyright : Michel Bozzola

Vers des temps meilleurs pour les Chemins de fer de Provence (ligne à voie métrique Nice – Digne) ? Difficile de se prononcer en ce printemps 2019.

1 – Commençons par le moins bon : incertitude pour la partie haute de la ligne à la suite à l’effondrement partiel du tunnel de Moriez pendant des travaux de réfection, le mercredi 20 février 2019. Depuis sa mise en service en 1891, ce tunnel a été sujet à de nombreux désordres géologiques. Cet accident malheureux, au cours duquel un ouvrier a été tué et deux autres ont été blessés, laisse planer l’incertitude sur la date de la réouverture de la ligne entre Saint-André–les-Alpes et Digne, dans la mesure où les travaux ont été suspendus le temps d’effectuer une enquête et une expertise technique.

2 – Continuons par du moins bon qui s’explique : baisse de 6% de la fréquentation de voyageurs en 2018 par rapport à 2017 en raison de travaux de rénovation des infrastructures qui ont concerné une grande partie de la ligne pendant vingt-sept semaines : réfection des gares, renouvellement de la voie, mise en conformité des passages à niveau et entretien d’ouvrages d’art.

3 – Continuons par du moins bon qui ne s’explique pas : les rames double caisse à motorisation diesel CAF série 6100, achetées en 2015 au Service Ferroviaire de Majorque (Espagne) par la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, construites entre 1995 et 2002 pour la rame la plus récente, ne sont toujours pas en service. Seule la demi-rame 61-04 et revenue des ateliers Arterail à Lille après rénovation. La rame 61-01/61-02 attend des jours meilleurs au dépôt de Lingostière. Enfin, trois rames complètes du même type sont garées dans les ateliers de la société Tradinsa à Puigverd-de-Lleida en Catalogne.

4 – Pour finir, du bon que l’on pouvait voir de ses propres yeux jusqu’à fin avril 2019 : des travaux qui se poursuivaient dans les gares et en ligne : dépose des voies anciennes, recyclage des matériaux, nouveaux quais, renouvellement du ballast, des traverses et des rails, travaux de génie civil et mise en place de drainage, conduites d’eau, fibres optique et lignes électriques.

5 – Pour l’avenir du très bon que l’on ne peut qu’espérer : mise en service des rames CAF, construction d’un nouveau dépôt à Lingostière, correspondance en gare de Lingostière avec la ligne T3 du tramway de Nice, quand le prolongement de 1,2 km entre Saint-Isidore, futur terminus nord de la ligne T3 qui sera mise en service à la fin de l’année 2019, et Lingostière deviendra une réalité dans le courant des années 2020.

Info : Michel Bozzola

Cet article, publié dans Fourre tout, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.