9 mars 2019 – Gare de Montpellier Sud de France, le foutoir à grande échelle pointera son nez au mois de décembre 2019


La gare de Montpellier Sud de France photographiée le samedi 15 décembre 2018, soit un an avant le début du grand foutoir annoncé avec trois fois plus de mouvements de trains de voyageurs annoncés (TGV exclusivement) à compter du mois de décembre 2019 compte tenu de l’ouverture de la gare très excentrée de Nîmes Pont du Gard à ce moment là. Copyright : Edouard Paris

Le chantier de la gare très excentrée de Nîmes Pont du Gard, sur la commune de Manduel, sera achevé comme prévu en décembre prochain, a confirmé, le vendredi 8 mars 2019, le directeur territorial de SNCF Réseau en Occitanie, Pierre Boutier. Conséquence directe pour la gare de Montpellier Sud de France : au lieu de huit trains par jour aujourd’hui, dont quatre Intercités, ce sont 24 TGV, 12 dans chaque sens, qui s’arrêteront à partir du dimanche 15 décembre 2019 dans les deux gares nouvelles (En principe, la date des changements des horaires de train en Europe sont généralement le dimanche du deuxième week-end de décembre, qui correspond cet année au dimanche 8 décembre, note du webmestre).

Les quatre Intercités actuels, deux dans chaque sens, repasseront, par la gare de Montpellier Saint-Roch. La gare de centre-ville accueillera alors 28 TGV quotidiens, soit quatorze au départ et quatorze à l’arrivée, auxquels il faut ajouter les Intercités et les TER.

Dès son ouverture, à la différence de la gare excentrée montpelliéraine, la gare de Nîmes Pont du Gard aura le mérite d’être reliée à la gare de Nîmes centre en 8 mn par TER, avec 44 arrêts par jour, tous sens confondus. A Montpellier, c’est bien là où le bât blesse, la ligne 1 de tramway ne sera prolongée jusqu’à la gare Sud de France qu’à l’horizon 2022 et il faudra encore se contenter de la navette routière assurant le lien entre la station de la ligne 1 de tramway « Place de France » et le parvis nord de la gare nouvelle montpelliéraine dans les deux sens, qui sera alors inadaptée au vu du flux de voyageurs attendu en provenance ou en direction de la gare de Montpellier Saint-Roch.

Après le foutoir de l’été 2018 (saison 1), la gare de Montpellier Sud de France peut se préparer à un foutoir à grande échelle à partir du mois de décembre 2019 (saison 2).

Info : Louis Ferdinand

Source principale : La Gazette de Montpellier

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, Voyages, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.