24 janvier 2019 – Aéroport Montpellier Méditerranée, les chiffres dont les médias locaux n’osent pas faire mention


Un Fokker 100 aux couleurs de la République slovaque, immatriculé OM-BYB, est photographié sur le tarmac de l’aéroport de Montpellier Méditerranée, le mardi 23 octobre 2018. Copyright : Edouard Paris

L’aéroport Montpellier Méditerranée a battu pour la seconde année consécutive son record historique de fréquentation mais si on compare cette fréquentation à celle des quatre autres plateformes aéroportuaires importantes du Grand Sud de la France on constate que la croissance du trafic voyageurs en 2018 à Montpellier n’est pas au diapason, loin de là.

Pour l’année 2018, le classement des cinq principaux aéroports du Grand Sud de la France s’établit ainsi :

Nice Côte d’Azur : 13 850 561 voyageurs en 2018 contre 13 304 782 en 2017, soit 545 779 voyageurs supplémentaires et une croissance de 4,10 %

Toulouse Blagnac : 9 630 308 voyageurs en 2018 contre 9 264 613 en 2017, soit 365 695 voyageurs supplémentaires et une croissance de 3,95%

Marseille Provence : 9 390 371 voyageurs en 2018 contre 9 002 086 en 2017, soit 388 285 voyageurs supplémentaires et une croissance de 4,31 %

Bordeaux Mérignac : 6.799.572 voyageurs en 2018 contre 6 203 824 en 2017, soit 595 748 voyageurs supplémentaires et une croissance de 9,60 %

Montpellier Méditerranée : 1 879 963 voyageurs en 2018 contre 1 849 572 en 2017, soit 30 391 voyageurs supplémentaires et une croissance de 1,64%.

La direction de l’aéroport Montpellier Méditerranée évoque plusieurs difficultés notables en 2018 qui auraient freiné la progression du trafic voyageurs, telles que l’épisode neigeux des mercredi 28 février et jeudi 1er mars ou encore les divers mouvements sociaux qui ont affecté le secteur aérien.

L’aéroport de Montpellier Méditerranée n’aurait apparemment pas tiré bénéfice des grèves à répétition sur le réseau grandes lignes SNCF au deuxième trimestre 2018, ce qui aurait dû largement contrebalancer l’impact des difficultés précitées.

Un chiffre dont l’aéroport de Montpellier Méditerranée ne se vante pas, c’est la hausse vertigineuse de 40 % du tarif du parking P6 dit « économique », le vendredi 1er avril 2018, supportée par les voyageurs  qui ont l’habitude de garer leur véhicule entre 7 et 15 jours. 35 € au lieu de 25 €. De plus, depuis cette date, il vous est demandé de réserver la place de parking sur internet sans aucune garantie que vous en trouverez une facilement le moment venu.

Info : Edouard Paris

Cet article a été publié dans Fourre tout, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 24 janvier 2019 – Aéroport Montpellier Méditerranée, les chiffres dont les médias locaux n’osent pas faire mention

  1. ARNAUD dit :

    Je vois mal ce qui empêcherait les médias locaux de citer les chiffres que vous publiez.

Répondre à ARNAUD Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.