30 septembre 2018 – Chiffre d’affaires et bilan 2017 de TaM Montpellier 3M enfin disponibles


La rame 2080 Citadis 402 Alstom est photographiée au terminus « Lattes Centre » de la ligne 3, le samedi 29 septembre 2018. Copyright : Edouard Paris

Le Chiffre d’affaires et le bilan de l’année 2017 de TaM Montpellier 3M sont enfin consultables sur les sites societe.com et verif.com en cette fin de mois de septembre 2018, soit neuf mois après la fin de l’exercice 2017.

Tout un chacun interprétera les données disponibles comme il l’entend, mais il est regrettable que le rapport annuel de gestion ne soit pas publié par TaM Montpellier 3M sur son site internet à la rubrique « L’entreprise » dans la mesure où une partie de ses ressources provient entre autres des contribuables de la métropole montpelliéraine.

A titre de comparaison, à Genève, le rapport annuel de gestion des transports publics genevois peut être consulté sur le site des tpg dès le printemps qui suit l’exercice de l’année précédente et ceux des neuf dernières années sont conservés en archives.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 30 septembre 2018 – Chiffre d’affaires et bilan 2017 de TaM Montpellier 3M enfin disponibles

  1. Miguel dit :

    Il serait intéressant de connaître le coût des armées de cowboys-contrôleurs.
    Je suis prêt à parier qu’il est très au-delà de l’optimum économique, en raisonnant en coût et bénéfice marginal. Car lorsqu’on ajoute un 100e cowboy-contrôleur, il coûte autant que le 1er (en salaire, frais, passagers découragés par les retards et le désagrément), mais il rapporte beaucoup moins que le 1er (beaucoup de voyageurs payent leur ticket parce qu’il y a des contrôleurs, mais peu le font uniquement parce qu’il y en a un de plus).
    Je ne sais pas si des économistes ont étudié la question, mais je suppose que lorsqu’on arrive à un stade où les contrôleurs coûtent plus cher que le montant que les fraudeurs auraient dû payer en abonnements ou en tickets, c’est qu’il y a trop de contrôleurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.