5 novembre 2016 – A 115 ans, le réseau de tramways de Freiburg im Breisgau se modernise au fil des ans


À la différence de l’immense majorité des villes françaises qui ont démantelé leur réseau de tramways entre la fin des années quarante et le début des années soixante, à l’exception de Lille, Saint-Etienne et Marseille, lesquelles ont réussi à préserver au moins une ligne de tramway, de nombreuses villes allemandes ont laissé passer le souffle du boulet automobile au cours des années soixante et soixante-dix, avant de se lancer, à compter des années quatre-vingt, dans la modernisation de leur réseau de tramways datant de la fin du dix-neuvième siècle et du début du vingtième siècle, à l’instar de Freiburg im Breisgau qui vient de célébrer, le vendredi 14 octobre 2016, les 115 ans de son réseau de tramways électriques à voie métrique doté de cinq lignes exploitées au moyen de soixante-sept rames à ce jour, dont les plus récentes, au nombre de six, avant une nouvelle livraison de six nouveaux exemplaires en 2017, ont la particularité d’avoir été fabriquées en Espagne par CAF.

Info : Yvon Brument et Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 5 novembre 2016 – A 115 ans, le réseau de tramways de Freiburg im Breisgau se modernise au fil des ans

  1. Miguel dit :

    À Saragosse, où CAF a équipé l’unique ligne (pour l’instant), avec un tram qui comporte quelques tronçons sans caténaires grâce à ses supercondensateurs, la ville avait pu annoncer fièrement que le tramway était fabriqué à Saragosse. C’est possible, car CAF y a une grosse usine.
    Leurs usines, et la surface couverte de chacune:
    http://www.caf.net/fr/compania/instalaciones.php?opt=plantas-de-fabricacion
    Espagne:
    * Beasain (Pays Basque), 180 000 m²
    * Saragosse (Aragon), 93 000 m²
    * Irún (Pays Basque), 21 000 m²
    * Castejón (Navarre), 19 000 m²
    * Linares (Andalousie), 11 000 m²
    * Lérida (Catalogne), 9 000 m²
    Étranger:
    * Bagnères de Bigorre (France): 23 500 m²
    * Elmira (NY, USA), 36 000 m²
    * Hortolandia (Brésil), 47 000 m²
    * Huehuetoca (Mexique), 12 000 m²

    Comme on le sait, CAF a fait une offre qui semble intéressante pour les RER à étage de la région parisienne, mais l’État a demandé à la SNCF de constater que CAF ne dispose pas des moyens nécessaires pour honorer le contrat. Sauf à faire tourner aussi les usines espagnoles, mais la France est patriote pour l’occasion (même si c’est contraire aux traités européens, ce serait honorable… si la France ne réclamait pas à nouveau la concurrence libre et non faussée lorsque c’est Alstom qui tente d’exporter son matériel).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s