15 octobre 2016 – Le lien tam.mobitrans.fr ne répond plus


A partir du lien transinfomobile.cityway.fr, le lien tam.mobitrans.fr ne répond plus. Les possesseurs d'un terminal Android ou iOs peuvent télécharger l'application gratuite TaM, s'ils ne l'ont pas encore fait. Montage photo du samedi 15 octobre 2016 signé Edouard Paris

A partir du lien transinfomobile.cityway.fr, le lien tam.mobitrans.fr ne répond plus. Les possesseurs d’un terminal Android ou iOs peuvent télécharger l’application gratuite TaM, s’ils ne l’ont pas encore fait. Montage photo du samedi 15 octobre 2016 signé Edouard Paris

Apparu le lundi 23 mai dernier avec la pseudo nouvelle version de l’Espace Mobilité en ligne, le lien www.tam.mobitrans.fr ne répond plus depuis quelques jours, ainsi que le souligne Nicolas L dans un commentaire rattaché à l’info publiée le jeudi 13 octobre 2016. Or ce lien aurait été bien utile les jeudi 13 et vendredi 14 octobre 2016, jours où la métropole montpelliéraine a essuyé un épisode méditerranéen d’une durée de trente heures dont dix en vigilance rouge, notamment pour celles et ceux qui n’ont pas encore téléchargé l’application gratuite TaM disponible pour Android (Google Store) et iOs (App Store) et pour celles et ceux qui disposent d’un Windows Phone ou encore d’un Blackberry non compatible Android.

Pour rappel, le lien www.mobitrans.montpellier.fr a remplacé www.tam-direct.com, mais l’habillage et les fonctions proposées étaient restées identiques.

À noter que les liens www.tag.mobitrans.fr (Grenoble) et www.citura.mobitrans.fr (Reims) sont également accessibles à partir du lien www.transinfomobile.cityway.fr.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 15 octobre 2016 – Le lien tam.mobitrans.fr ne répond plus

  1. Miguel dit :

    Ça signifie qu’ils ont supprimé tous les fichiers du site.
    Le site http://www.tam-voyages.com fonctionne encore.
    Au fait, pour les horaires, ils ont une fonction « télécharger en PDF », mais c’est idiot: ça ne permet pas de télécharger les fiches horaires d’une ligne, mais uniquement de faire une sorte de capture d’écran de la page internet, avec au maximum les 8 prochains passages, sur une ligne, dans un sens donné, un jour donné, et à partir d’une heure donnée.

    De toute façon, ce site a joué son rôle, non? Je rappelle que son rôle était de permettre à Saurel de dire que Montpellier est à la pointe de la technologie numérique car elle a un site web qui indique l’heure théorique du prochain tramway, et de justifier un pelliculage des tramways supports de pub.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s