26 septembre 2014 – Place Albert 1er à Montpellier, des vestiges archéologiques ignorés des décennies durant et un nouveau panneau


Il suffit de se rendre place Albert 1er à Montpellier où des recherches archéologiques sont en cours jusqu’au mois d’octobre 2014 dans le cadre du chantier de bouclage de la ligne 4 de tramway, pour se poser la question suivante : « Comment les vestiges et ossements découverts récemment, ont-ils été ignorés des décennies durant tellement le nombre de gaines et canalisations qui s’entrecroisent en ce lieu est impressionnant ? »

Que ce soit place Albert 1er et place Edouard-Adam, des panneaux identiques de déclaration préalable construction ou travaux PA 34 172 14 V 0005 en date du 14 août 2014, ont été installés. Ils annoncent l’aménagement du domaine public voie tramway bouclage ligne 4 d’une superficie d’emprise au sol de 36.144m² entre ces deux places.

Info : Anje34

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 4, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 26 septembre 2014 – Place Albert 1er à Montpellier, des vestiges archéologiques ignorés des décennies durant et un nouveau panneau

  1. Roman REBESKO dit :

    Donc on a désormais la preuve que l’on ne fait que constater le désintéressement des générations précédentes quant à l’Histoire de Montpellier – Dont acte … Triste …
    Voici quelques 2 mois, je m’étais déjà « étonné » de la surprise que semblait être la « découverte » de ces vestiges !
    « La présence de ces gaines et canalisations diverses prouvent une chose =
    cette zone a déja été sondée / creusée voici plus ou moins un siècle
    – on devrait donc savoir depuis longtemps ce qu’il y avait dans cette zone de sol…
    même si auparavant le passé intéressait peu nos ingénieurs et urbanistes !…
    les travaux pré Tram XIXéme et post Tram mi XXéme à eux seuls ….
    Ces recherches ne pourraient être fructueuses que si on descendait en dessous des strates manipulées et probablement stérilisées au cours du XXéme siècle. »
    et suite à une réponse :d’@Anje34
    « Bonjour
    Donc, si je suis bien, on sait avec une certaine précision ce qu’il y a(vait) – le but est surtout de ramener à la vue (vie?) des vestiges ensevelis au cours d’au moins 3 phases de travaux Tram de fin XIXème à XXIéme siècle… plus sans doute quelques chantiers urbains entre-temps. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s