26 mai 2013 – La photo de la semaine écoulée


Copyright : Edouard Paris

Copyright : Edouard Paris

Montpellier est internationalement réputée pour la diversité de ses animations. Hier, samedi 25 mai 2013, c’était la seconde et dernière journée de la sixième fête de la biodiversité qui marque l’engagement de la ville de Montpellier pour la protection de l’environnement, le développement des espaces verts et l’économie des ressources naturelles. Samedi prochain, 1er juin 2013, ce sera la 19ème édition de la marche des diversités gay pride annoncée par des bannières accrochées aux mâts de la place de la Comédie et à des câbles tirés entre les immeubles rue de la Loge. Sur ces larges oriflammes le OUI qui y est inscrit fait référence au OUI prononcé par les tourtereaux qui s’unissent par le mariage. A ce propos, le mariage du siècle se déroulera au Nouvel Hôtel de Ville de Montpellier (station « Moularès (Hôtel de Ville) » des lignes 1 et 3 et station « Georges Frêche – Hôtel de Ville » de la ligne 4), le mercredi 29 mai 2013, où 130 journalistes y sont attendus selon le quotidien Midi Libre.

Les Transports de l’agglomération de Montpellier (TaM) et Hérault Transport s’associent à la journée du samedi 1er juin 2013.

TaM avec le renforcement de la desserte les samedis et dimanches de l’arrêt « Pilou » à Villeneuve-lès-Maguelone par la ligne 32, où les voyageurs majeurs munis d’un titre de transport TaM valide et d’une pièce d’identité pourront enfourcher des vélos Vélomagg’ Plage mis gratuitement à leur disposition de 9h à 19h le week-end puis tous les jours à compter du 6 juillet 2013, pour se rendre sur la longue plage de Villeneuve-lès-Maguelone, où de nombreux baigneuses et baigneurs ne se voilent pas les fesses en dehors de la zone de 1500m de long où le nudisme n’est pas toléré.

Hérault Transport, avec la réouverture de la ligne 132, en correspondance avec la ligne 3 du tramway au terminus « Pérols – Etang de l’Or », accessible avec un titre TaM, dont les navettes bus conduiront les voyageurs, du 1er juin au 1er septembre 2013, à la plage du « Grand Travers » qui porte bien son nom.

Quelle que soit la météo, les participants de la 19ème marche des diversités devront rester couverts.

Comme le chantait si bien Georges Moustaki, qui nous a quitté le jeudi 23 mai 2013,
« Nous avons toute la vie pour nous amuser
« Nous avons toute la mort pour nous reposer… »

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 26 mai 2013 – La photo de la semaine écoulée

  1. LA SIXIEME FETE DE LA BIODIVERSITE DEVRAIT « plutôt » DENONCER LE DESENGAGEMENT de la ville de Montpellier pour la protection de l’environnement du développement des espaces verts et l’économie des ressources naturelles. Une toute petite part d’objectivité…

    AUCUN projet si volontariste soit-il ne pourrait se réaliser sans considération du contexte économique. Nos politiques locaux, aveuglés par une certaine démagogie, ont ignoré que L’EROSION DES FONDS PUBLICS est directement lié à la VALORISATION DE LA PRODUCTION LOCALE: le baromètre est le taux du chômage en hausse le plus important du territoire.
    Prétendre la création de 8000 emplois en 5 ans et en pérenniser 2500 est démenti fort logiquement par les maîtres d’oeuvre des grands chantiers si l’on considère le coût de la masse salariale qui représenterait près de 350 millions d’euros par an… pour 3 milliards de fonds publics engagés soit près de 58% du budget… SANS DEGAGER DE PLUS VALUE, sans répondre à la crise du logement, de l’emploi, de l’énergie, de la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité. Ne sont pas comptabilisés les dévalorisations foncières et patrimoniales qui se chiffrent en plusieurs centaines de millions d’euros.

    Quel est l’intérêt général de déclarer d’utilité publique un projet qui exposera à une mort certaine les centaines d’élèves du Lycée Pierre Mendès France déjà à proximité de l’A9 ainsi que les riverains qui par cette DUP se retrouveront enclavés à une centaine de mètres, entre l’actuelle autoroute A9 et le dédoublement de cette dernière tel que la DUP l’envisage, soit au cœur d’une circulation CROISSANTE de 100.000 à 160.000 véhicules/jour.
    Toutes les études récentes concourent à placer les particules issues des grands axes de circulation, dans la même catégorie de nocivité que l’AMIANTE
    – L’étude du professeur George KNOX et d’autres publiées récemment, indiquent, sans aucune ambigüité, que sur une période courte, 22.500 enfants sont décédés de cancer et de leucémie parce que leur domicile se trouvait à moins de 500 mètres d’une grande voie de circulation. LE RISQUE AUQUEL ils ont été exposés A ETE MULTIPLIE PAR 12 à cause des particules émises par le trafic routier.
    Les études de AIR LANGUEDOC ROUSSILLON confirment l’ILLOGISME de la DUP du dédoublement de l’autoroute A9 par ailleurs plusieurs fois désapprouvée par nombres d’enquêteurs.

    INCONSEQUENCE: Alors que l’on annonce que plus de 40.000 décès/An sont causés par les polluants issues des grandes voies de circulation, cette DUP s’avère être totalement IRRESPONSABLE y compris sur le plan financier en période de crise budgétaire quand l’alternative ESPACE EUROPEEN MONTPELLIER, SANS IMPACT FONCIER de plus AMORTISSABLE PAR LA VALORISATION DES RESSOURCES LOCALES GRATUITES ET INEPUISABLES est plébiscité par tous les économistes qui s’y sont intéressés.
    L’étude de AIR LANGUEDOC ROUSSILLON confirme fort logiquement une augmentation de l’ensemble des polluants issues de cette grande voie de circulation, la troisième au niveau national en terme de fréquentation, SUITE une réduction de 110 à 90 km/h de la vitesse comme suggéré par l’Agglomération de Montpellier projetant l’implantation de l’ECOCITE qui devrait passer à 70 km/h…, pour une idée du résultat le périphérique parisien est limité de 70 à 50 km/h sur certaines portions…!

    EXTRAIT des études de AIR LANGUEDOC ROUSSILLON: “L’impact sur les émissions est plutôt négatif, puisque les réductions de vitesse entrainent une augmentation globale de 2% d’émissions pour les particules et le CO2, de 4% pour le benzène et de 6% pour les NOX. Les émissions des poids lourds devraient significativement augmenter de 10 à 23%, tandis que les émissions des véhicules légers diminueraient de 4 à 11%, hormis pour le benzène (+4%).
    …Les valeurs limites pour le dioxyde d’azote et les particules (40 µg/m3) ainsi que l’objectif de qualité pour les particules (30 µg/m3) ne sont pas respectés sur l’autoroute A9, que ce soit avec les vitesses actuelles ou avec une réduction de vitesse de 20 km/h.” Qu’en sera-il les jours de CONGESTION? Qui SERA RESPONSABLE des inévitables maladies et décès qui en découleront?

    METTRE EN OEUVRE UNE ECONOMIE CONSANGUINE, UN PAS DE GEANT VERS L’AGGRAVATION DE LA CRISE: Créer de nouvelles recettes avec la fiscalisation des allocations familiales est aussi absurde que d’envisager l’exploration de gaz de schiste alors que dans le même temps les pétrolier enflamment 150 milliards de m3/An par « torchage » de ce même gaz, ce qui représente env. 75 milliards d’euro/An en fumées par destruction des ressources fossiles et dégradation l’environnement.
    NUL NE PEUT PRETENDRE à une SORTIE DE CRISE quand dans le même temps 1000 milliards d’euro ont été dépensés en 2012 dans une énergie fossile et limitée qu’est le pétrole par ailleurs déjà inaccessible pour plusieurs nations.
    Nos politiques doivent être conscients qu’on ne peut remédier à la menace de dépression mondiale sans profiter du bond de croissance dû à l’exploitation de TOUTES LES ENERGIES RENOUVELABLES.

    L’ ESPACE EUROPEEN MONTPELLIER au coeur de l’agglomération de Montpellier vise une autonomie énergétique sans CO2 et sans énergie fossile EN VALORISANT LES RESSOURCES LOCALES, LE SOLEIL ET LE VENT, une production estimée à plus de 70 millions/An SANS SOLLICITER LE CONTRIBUABLE, SANS AUGMENTION D’IMPÔT OU DE PEAGES.
    Ce concept permet de réduire le coût des générateurs de 333 MWc soit deux centrales thermiques à flammes d’env. 160 MWc en moins sur le territoire REDUISANT AINSI NOTRE DEPENDANCE AU FIOUL DOMESTIQUE, RESSOURCE COUTEUSE IMPORTEE ET POLLUANTE, et près de 151.000 tonnes/An de CO2 NON REJETEES dans l’atmosphère.

    « INNOVATION » dites-vous, peut-elle subsister SANS rénovation de la politique?
    Rappelons que le défaut d’activité des 250.000 chercheurs d’emplois de la région n’a pas été grossi par une catastrophe, à moins que ce soit le cas de cette politique si l’on s’en réfère au résultat.
    En intégrant les préceptes du PNACC, du SCoT et du GRENELLE de L’ENVIRONNEMENT, l’ESPACE EUROPEEN MONTPELLIER répond aux exigences imposées par l’augmentation du trafic routier, tout en apportant de nouvelles richesses économiques concrètes, en lieu et place des impacts désastreux économiques et environnementaux d’une DUP démagogue QUI MET EN OEUVRE une économie antédiluvienne qui consiste à FAIRE APPEL AUX DENIERS PUBLICS et des augmentations de péages!

    L’entrepreneuriat des Artisans de « L’ESPACE » pour un budget d’environ 3 milliards d’euros amortissables à court terme:
    – Autonomie énergétique du territoire.
    – 151.000 T/an de rejet de CO2 évités.
    – Dépollution de l’air et de l’eau.
    – Réduction des nuisances sonores.
    – 13000 logements passifs et positifs.
    – 7500 emplois et 4 fois plus induits.
    – Forte économie environnementale.
    – RÉDUCTION du déficit budgétaire.
    – Réduction 90% des coûts d’entretien.
    – Interactivité européenne de TOUS les secteurs de l’économie.
    – Pas d’impact foncier, ni expropriations, ni dévalorisation patrimoniale.
    – 40 ha d’exploitation forestière.
    – Préservation des biotopes.
    – Exploitations agricoles optimisées.
    – Traitement autonome des eaux usées.
    – Collecte et gestion des eaux pluviales.
    – RESPECTE le Code de l’Environnement Autorisation loi sur l’eau Articles
    L 214-1 à L 214-6

    VINCI, VINCI Autoroutes et Autoroutes du sud de la France – DUP A9 Montpellier Agglomération Officiel:
    – NE RESPECTE PAS le plan national d’adaptation au changement climatique.
    – Aucune réduction des rejets de CO2.
    – Dispersion des particules cancérogènes.
    – Propagation des nuisances sonores.
    – Dévalorisation du patrimoine des riverains.
    – Pas d’emplois pérennes créés.
    – Pas d’économie environnementale.
    – AUGMENTATION EXPONENTIEL du déficit public, des coûts d’entretien et des péages.
    – Pas d’économie régionale durable.
    – Pas de lutte contre la déforestation.
    – Destruction des biotopes et des nappes.
    – Exploitations agricoles et emplois détruits.
    – Aggravation de la gestion des eaux pluviales.
    – Pollution des cours d’eau et bassins versants.
    – AUGMENTATION de l’effet « Ilot de chaleur ».
    – NE RESPECTE PAS le Code de l’Environnement Autorisation loi sur l’eau – Articles
    L 214-1 à L 214-6

    « Le monde que nous avons créé est le résultat de notre niveau de réflexion, mais les problèmes qu’il engendre ne sauraient être résolus à ce même niveau. » Albert Einstein

  2. Démosthène dit :

    Braaooum !…. Fermez le Ban !
    Je m’étonne = ce site est-il le meilleur endroit pour une Tribune aussi brutale ?
    Edouard Paris n’est pas toujours tendre avec les décideurs du Tram…
    …mais je ne crois pas que celui ci ait un rôle négatif dans ce cadre écologique !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s