14 novembre 2012 – Le réseau de tramways à la sauce Montpellier Notre Ville


Avant de jeter un oeil à la carte du réseau  du tramway de Montpellier que nous propose le magazine MNV (Montpellier Notre Ville) ce mois ci, faisons un petit détour sur le site du quotidien régional Midi Libre qui a mis en ligne, le lundi 12 novembre 2012, un article intitulé « Des collectivités locales rongées par le gaspillage  » où l’internaute peut y lire l’extrait suivant :

« De vraies entreprises sociales »

Et c’est pourtant ce que sont devenues les collectivités, « de vraies entreprises sociales », note un élu d’une petite ville languedocienne. « Les gens recrutés ont souvent un bas niveau de qualification, ils ne sont pas bien formés. Les élus héritent de personnels qu’ils n’ont pas choisi et qui se disent qui plus est “Dans six ans, ça change, et s’ils nous emmerdent trop, on se mettra en maladie”. » Selon cet élu, le rôle social de la collectivité, « qui absorbe souvent des gens que les entreprises n’ont pas voulu », doit être « accompagné par de la formation et par une exigence de résultat. »

Nul besoin d’aller bien loin pour étayer les propos de l’élu précité.

Montpellier Notre Ville réseau inédit novembre 2012

Document Montpellier Notre Ville

Prenons l’exemple du magazine municipal « MNV » (Montpellier Notre Ville), dont le numéro de novembre 2012 nous gratifie d’une carte inédite du réseau de tramways de l’agglomération de Montpellier.

Ligne 1 : elle ne fait plus le détour par les stations « Du Guesclin », « Antigone », « Léon Blum » et « Place de l’Europe », mais emprunte l’actuelle section de ligne 3 entre la place Auguste-Gibert, face à la gare, et la station « Rives du Lez », via la rue du Pont-de-Lattes.

Ligne 2 : un tracé qui n’a rien à voir avec l’actuel puisqu’il correspond  grossièrement au futur tracé de la ligne 5.

Ligne 3 : c’est vraiment le délire. Il s’agit du tracé de l’actuelle ligne 4, auquel le bouclage a été rajouté. Le véritable tracé de la ligne 3 a été totalement occulté.

Ligne 4 : un tracé qui ressemble à s’y méprendre à celui de l’actuelle ligne 2.

Voilà à quoi sert l’argent de nos impôts locaux.

Info : Louis Ferdinand et Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour 14 novembre 2012 – Le réseau de tramways à la sauce Montpellier Notre Ville

  1. Jean-Marc dit :

    Simplement pitoyable…Enfin, ces gens ont des « postes »…pas des métiers!

  2. bouvier dit :

    Souvent des critiques un peu exagérées… Mais là je suis à 100% d’accord, c’est assez nul de la part des services de la ville. On voit bien qu’ils n’ont plus la compétence des transports !

  3. Gael dit :

    Je vous conseille les 2 saisons d’ « absolument débordé » de Zoe Shepard qui retranscrit ce genre de chose dans l’administration française. C’est triste! Si on se débarrassait de ces mauvaises habitudes, j’imagine pas les millions d’économies qu’on ferait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.