29 mai 2018 – Autour des futures halles de la place Alexandre-Laissac à Montpellier


Ce mardi 29 mai 2018, les palissades, qui entourent le chantier des futures halles de la place Alexandre-Laissac à Montpellier, ont reçu de nouvelles décorations.

De la com’, toujours de la com’ avant que les tags ravageurs ne fassent leur apparition.

Info : Anje34

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 3, Ligne 4, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 29 mai 2018 – Autour des futures halles de la place Alexandre-Laissac à Montpellier

  1. Claude dit :

    Je préférais moi aussi le temps de Georges F avec le Président Mégagglo et autres circulades incomplètes. C’était assez compulsif aussi ce qu’on lisait sur le blog, mais plus amusant 🙂

  2. Cher Anje34,
    L’honnêteté intellectuelle ne serait-elle pas que l’on présente l’alternative proposée lors de la concertation aux élus pour un euro (1€) puisque l’intégralité de la réhabilitation était pris en charge par deux promoteurs immobiliers qui s’étaient intéressés au projet?
    Je n’ai regretté l’ancien ouvrage d’une ingéniosité remarquable que par le désordre économique que sa démolition a occasionné. On observe dès lors les conséquences politiques d’un défaut d’alternance, l’oxygène de la démocratie. N’était-il pas plus utile à la compréhension de nos objections de publier l’alternative en lien ci-contre: https://www.facebook.com/MONTPELLIERA9/photos/a.280024582101376.54364.165903733513462/848901735213655/?type=3&theater
    Les aires de stationnement en milieu urbain sont les lieux d’échange entre les citadins et la périphérie urbaine qui fait battre le coeur de ville comme les poumons le sont pour le corps humain. Toutes les politiques qui ont supprimé les aires de stationnement en milieu urbain payent cette gabegie par une congestion de la circulation, augmentation de la pollution de l’air, désertification des centres et des activités urbaines tel que l’aura vécu la ville de Toulouse avant qu’il se révisent leur politique ou devrai-je dire après le règne socialiste…
    Dans la pratique, cette politique corrompt non seulement l’économie, mais l’esprit humain lui-même. Refuser la réflexion d’une réhabilitation moins coûteuse et économiquement avantageuse, c’est éroder l’ambition et la réussite qui ont rendu possible le capitalisme moderne et sorti des milliards de personnes de la pauvreté. Le coût environnemental de la démolition est exponentiel sans compter l’impact économique et financier de la démolition d’un ouvrage fonctionnel. Il est à opposer au défaut de budget de la ville d’équiper les écoles de la petite enfance de moustiquaires d’une valeur de quelques centaines d’euros pour les préserver des moustiques tigres qui sont une autre réalité du changement climatique que nous subissons déjà. Demandez aux commerçants des Halles la valeur marchande de leurs commerces avant et après la démolition de l’ouvrage… De nombreuses activités, cabinets d’Avocats, métiers de bouche, magasins d’alimentations et autres activités urbaines sans compter les lieux d’hébergement pâtissent du défaut de stationnement dans ce secteur… mais tout est mis en oeuvre pour masquer la grogne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.