2 mai 2017 – A compter du dimanche 2 juillet 2017, avec la LGV BPL, la Bretagne vous tend les bras


La ligne à grande vitesse Bretagne – Pays de la Loire (LGV BPL) entrera en service commercial le dimanche 2 juillet 2017.

Depuis la gare de Paris Montparnasse, les TGV les plus rapides relieront Rennes en 1h25, Saint-Malo en 2h14, Brest en 3h25 et Quimper en 3h31.

Le temps de parcours de toutes les liaisons TGV province – Bretagne s’en trouvera amélioré. Ainsi la durée de trajet du TGV direct Montpellier – Rennes, via Lyon Part Dieu et Massy TGV, qui n’est pas concurrencé par une liaison aérienne sans escale, va passer sous la barre des six heures, 5h59 exactement, contre 6h24 actuellement.

A l’instar de la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique (LISEA), entre Tours et Bordeaux, qui ouvrira également le dimanche 2 juillet 2017, aucune gare excentrée n’a été construite sur le tracé de la LGV BPL.

A Rennes, la gare est en plein chambardement. Les travaux engagés en 2015 vont s’étaler jusqu’en janvier 2019 si le calendrier est tenu. Non loin de là, le centre culturel Les Champs Libres, boulevard Magenta ou cour des Alliés, propose trois expositions à l’accès payant sur le thème LGV 1h25 :
– la première, intitulée « Bretagne express », retrace l’histoire des chemins de fer en Bretagne, depuis l’arrivée du train en gare de Nantes en 1851 jusqu’à celle du TGV en gare de Rennes en 1989, à visiter d’ici au dimanche 27 août 2017,
– la deuxième, nommée « Tous les trains sont des horloges », est une exposition collective d’œuvres inédites, entre contemplation et vitesse, technologie et poésie, à découvrir d’ici au dimanche 3 septembre 2017,
– la troisième baptisée « Grand Vitesse », relate l’histoire de la grande vitesse dans le domaine ferroviaire, une aventure scientifique technique et humaine, à voir jusqu’au dimanche 7 janvier 2018.

Info : Edouard Paris

Cet article a été publié dans Fourre tout, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 2 mai 2017 – A compter du dimanche 2 juillet 2017, avec la LGV BPL, la Bretagne vous tend les bras

  1. Miguel dit :

    Une nouvelle LGV… et aucune gare TGV excentrée!
    Il y a des contournements pour les TGV qui ne s’arrêtent pas dans les villes, mais lorsqu’ils s’y arrêtent c’est dans les gares normales: voici une idée qu’elle est bonne!

    L’autre question c’est le prix, et c’est plus douloureux (3 G€ d’investissement). Sur Paris-Lannion, le temps est excellent (3h20 par TGV direct en été), le prix est abordable pour les places non modifiables (40€), mais le tarif standard (modifiable) c’est 90€. Ça coûte si cher que ça, de modifier un billet??? Bref, c’est l’effet PPP: les Bretons payent la ligne avec leurs impôts locaux, ils vont la payer avec le prix de leurs billets, et ensuite peut-être bien qu’ils la paieront encore lorsque l’État devra renflouer la SNCF.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s