24 avril 2012 – Ligne 4, la grande débandade


Les rames Citadis 302 Alstom de la ligne 4 en procession ce 24 avril 2012

Copyright : Anje34

Ce mardi matin, 24 avril 2012, notre envoyé spécial, Anje34, a pu constater que quelque chose ne tournait pas rond sur la ligne 4 « Circulade complète à l’horizon 2017 ». A la hauteur de la rue Jules-Ferry, à proximité de la gare Saint-Roch à Montpellier, Anje34 a  immortalisé photographiquement le passage de trois rames Citadis 302 Alstom roulant à la queue leu leu à destination du terminus « Saint-Denis », rame 2032 à la livrée noire en tête. Quelques instants auparavant, il avait déjà croisé, du côté de la station « Nouveau Saint-Roch (and Roll) », trois  rames qui circulaient en direction de la place Albert 1er via l’avenue  des Prés d’Arènes,  avec respectivement 2, 4 et 3 personnes à bord.!!!!. Un peu plus tard, place Auguste-Gibert,  une rame dorée en provenance de la station « Place Albert 1er » arrivait de la rue du Pont-de-Lattes pour être aiguillée non pas vers le terminus « Saint-Denis », mais vers la station « Rondelet ». Vous auriez vu la tête des voyageurs !

Le 9 juillet 2011, le webmestre mettait en ligne sur l’ancien site, aujourd’hui à usage d’archives,  l’info suivante :

« C’est le jour de son dernier anniversaire, le 9 juillet 2010, que Georges Frêche, président multi-casquettes, a lancé l’idée d’une nouvelle ligne 4 baptisée dans un premier temps « Ring », puis nommée début septembre 2010 « Circulade », elle même renommée par le webmestre « Circulade incomplète », le 6 avril 2011.

Il est bon de rappeler que cette nouvelle ligne 4 a été conçue dans la précipitation.

Au final, et pour au moins cinq ans, il lui faudra attendre une greffe d’une section de voies de la ligne 5 pour enfin prétendre à la dénomination « Circulade ».

En attendant, et en dépit d’un service commercial assuré par des rames Citadis 302 Alstom habillées de dorures dessinées par le célébrissime couturier Christian Lacroix, l’exploitation de cette ligne 4 « Circulade incomplète » a de grandes chances de tourner au cauchemar, tant pour les conducteurs de rames, que pour les voyageurs et la direction des Transports de l’Agglomération de Montpellier (TaM).

Côté conducteur de rames,  le stress va être permanent sur les 8,2 km de ligne. Prenons l’hypothèse d’un départ depuis la station « Place Albert 1er ». Préalablement, la rame doit quitter la voie en tiroir spécialement aménagée du côté de l’avenue Saint-Charles en bordure du Verdanson. Attente du feu vert pour cisailler la voie 2 de la ligne 1, où circulent les rames aux hirondelles de la ligne 1 en direction de « Mosson », afin de s’insérer sur voie 1 dans le trafic de ces mêmes rames de la ligne 1 qui ont en général pour destination « Odysseum ». Tronc commun avec la ligne 1 de la station « Place Albert-1er » à la station « Corum ». Aucune station ne dispose de quais suffisamment longs pour accueillir deux rames à la fois. Place du 11 novembre, au pied du Corum, cisaillement des voies de la ligne 1 (celle qui monte vers Mosson) et de la ligne 2 (les deux voies), avant d’emprunter les voies de l’actuelle ligne 2 (que cette dernière aura déserté pour un passage plus direct par la place de la Comédie au printemps 2012), via Les Aubes et l’entrée est du Lycée Mermoz, jusqu’à la station « Place de l’Europe » où seul le quai sud admet à ce jour deux rames au même moment. Partage des voies entre cette dernière station et « Rives du Lez » avec la ligne 1, puis avec les lignes 1 et  3 entre  « Rives du Lez » et la bifurcation précédant la station « Hôtel de Ville – Place Georges Frêche » (note : devenue « Georges Frêche – Hôtel de Ville »). Les conducteurs de rames de la ligne 4 seront particulièrement attentifs à l’abord des différents carrefours rail et route qui vont se succéder sur cette portion de ligne. Ces mêmes conducteurs devront certainement s’armer de patience à proximité de l’arrêt « Moularès (Hôtel de Ville) » desservi à la fois par les longues rames de la ligne 1 et de la ligne 3. La section propre à la ligne 4 entre le nouvel Hôtel de Ville et l’avenue de Maurin, par le quartier des Prés-d’Arènes, ne présente pas de difficultés majeures, mais la vigilance des conducteurs ne devra pas se relâcher à cause des automobilistes souvent imprudents. A l’intersection de la rue des Payroliers et de l’avenue de Maurin, la ligne 4 va partager les voies de la ligne 2 jusqu’à la gare St-Roch. Sur cette section de ligne, la aussi, aucune station ne dispose de quais rallongés. Au niveau du parvis de la gare St-Roch, cisaillement d’une voie de la ligne 2 et d’une voie de la ligne 3 avant de partager la voie « montante » de la ligne 3 de la rue de la République, via le boulevard du Jeu-de-Paume, jusqu’au débouché de la rue André-Michel avec le cours Gambetta. Là, après un virage à gauche,  la ligne 4 rejoint la voie descendante de la ligne 3 avant de s’arrêter à la station « Saint-Denis » coté sud, dont le quai est commun avec la ligne 3. Pour le conducteur, pas question de flâner,  sauf passage de témoin, il faudra qu’il reparte dare-dare , sans quitter son siège, afin de ne pas gêner la circulation des rames descendantes de la ligne 3, aucune voie de garage n’ayant été  prévue à la hauteur de la station « Saint-Denis ». Direction « Place Albert-1er » par la rue du Faubourg-de-la-Saunerie, le boulevard de l’Observatoire, rue de la République…et c’est reparti pour un tour incomplet.

Pour les voyageurs, la fluidité du trafic de la ligne 4 ne devrait pas être au rendez-vous. Aux entrées et sorties des troncs communs avec les lignes 1, 2 et 3,  et avant les stations communes avec ces mêmes lignes qui ne disposeront pas de quais suffisamment longs pour accueillir deux rames à la fois,  il ne sera pas rare de voir des rames Citadis 302 Alstom de la ligne 4 arrêtées en pleine voie avec des voyageurs montrant des signes d’impatience.

Pour les TaM, la ligne 4 générera des recettes insignifiantes, la majorité des voyageurs devant l’utiliser pour achever un trajet commencé sur une des lignes de tramways ou de bus. La ligne 4 constituera financièrement parlant le boulet à trainer du réseau eu égard aux lourds investissements engagés (voie en tiroir de l’avenue Saint-Charles, boucle des Prés-d’Arènes et pont des Payroliers pour ne pas les citer) et au faible trafic attendu. »

La ligne 4 est en service commercial depuis le samedi 7 avril 2012.

Info : Anje34 et Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 4, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour 24 avril 2012 – Ligne 4, la grande débandade

  1. le beau34 dit :

    Pourquoi ne pas réduire le nombre de rames en circulation et ainsi mettre en place une fréquence plus adaptée à la fréquentation de cette ligne?
    En mettant une rame en réserve sur la voie en tiroir à Albert 1er cela permettrait de mettre en circulation cette rame uniquement en cas de besoin.
    Sur la photo d’Anje34 on voit une rame toute noire, ils n’ont pas encore pelliculé toutes les rames de la ligne 4?
    Je suppose que les 10 rames ne sont pas toutes en circulation en même temps? sinon je comprends que ça soit autant le bordel et puis les régulateurs sont plusieurs je suppose? donc pourquoi la régulation est autant bordélique?
    Cela vient bien de Montpellier, la mode de faire quelque chose mais de ne pas penser au futur.
    Autant faire des quais trop longs plutôt que des quais trop courts et ainsi casser pour reconstruire derrière.
    Bref avec un peu d’organisation, d’idée, de réflexion et de bon sens tout cela ne devrait pas arriver. Mais ici on réfléchit toujours après.
    Cela était bien parti avec les lignes 1 et 2, mais je crains le pire quand la ligne 5 sera en service (vu que c’est déjà catastrophique avec les lignes 3 et 4).

    • claude34 dit :

      C’est un commentaire très pertinent! La régulation du trafic ne semble pas très au point et la fréquence de la L4 pourrait être adaptée.
      Concernant la L5, je ne pense pas qu’elle change beaucoup de choses à la gestion du réseau, car elle ne passe pas par le « point chaud » de la gare.

  2. Conducteur Tram dit :

    Je vais tenter quelques explications, en fonction de ce qu’il me semble avoir compris.
    L’agglo, donneur d’ordre, demande à la Tam d’effectuer par exemple une rotation tous les quarts d’heure, elle détermine également les temps de parcours.
    La Tam affecte le nombre de rames demandées et tente de réaliser les temps de parcours.
    Si le trajet n’est pas fait en totalité ou bien si le nombre de trams ne correspond pas à la demande, la Tam se voit attribuer une pénalité financière puisqu’elle ne remplit pas l’accord.
    Lorsque le régulateur intervient pour dévier une rame et la remettre à l’heure vous l’avez compris, il y a un coût pour la Tam. On demande donc à ce que cela soit fait le moins souvent possible.
    Toutes les rames ne sont pas encore pelliculées, l’essentiel pour l’utilisateur est de savoir quelle ligne il prend.
    Je pense que tout ceci va se régler dans les mois à venir. Sachez que les conducteurs font le maximum pour vous satisfaire en tenant compte des exigences de l’entreprise, ce n’est pas simple!

    • homoncule dit :

      Je tiens à préciser que j’ai beaucoup de respect pour les conducteurs qui circulent dans ce foutoir. Par ailleurs, quand vous dites « Toutes les rames ne sont pas encore pelliculées, l’essentiel pour l’utilisateur est de savoir quelle ligne il prend. » Prenant mon tram « rive du lez », ce matin peu avant midi, c’était la ligne 4 qui devait me déposer où je me rendais. Arrivant à proximité des deux quais (l’un pour la ligne 3 et l’autre commun aux ligne 1 et 4) j’ai bien vu la livrée de la ligne 4 arrivant de la gare pour s’arrêter sur le quai de la ligne 3. J’ai pensé que c’était une rame L4 qui renforçait la ligne 3, je ne m’en suis pas soucié… Je suis allé au quai réglementaire pour la ligne 4. Erreur. Une fois sur le quai, j’ai vu qu’il s’agissait effectivement d’une rame ligne 4 qui avait court-circuité la boucle « Prés d’Arènes »… Apres quelques minutes, l’affichage (qui fonctionnait ce jour) indiquait des perturbations sur la ligne 4 mais rien ne nous indiquait de changer de quais. Du coup, mon trajet qui aurait pu être simple avec la ligne 4 s’est terminé avec les lignes 3, 2 et 1.

  3. le beau34 dit :

    Je pense que tu l’as compris conducteur tram que l’on sait que tu n’y es pour rien là dedans. Tu ne fait qu’exécuter les ordres. Moi j’ai un grand respect pour ce que vous faites.
    Je pense que si la Tam devenait plus indépendante ça irait mieux. Là c’est l’agglo qui dirige en quelque sorte donc les usagers sont pris pour des bêtes à fric.
    Quand je vois d’autres réseaux mieux organisés, je pense que Montpellier en est capable même avec 6 lignes de tram.
    Bref j’ai quand même hâte de me promener sur ces 2 nouvelles lignes pour voir la réalité des choses.
    Merci à Édouard Paris pour ce site qui nous permet de donner notre point de vue sans craindre quoi que se soit.

  4. claude34 dit :

    MidiLibre dit que la L2 est impactée le soir. Je ne l’emprunte pas régulièrement, donc je ne sais pas si c’est fréquent, et ca me semble tout de même un peu étrange (à ces heures, la gestion du trafic se passe bien). Le reste de leur article se focalise surtout sur des détails cosmétiques assez mineurs.

    Source: http://www.midilibre.fr/2012/04/25/tramway-retards-repetes-informations-erronees-les-usagers-grognent,491710.php

  5. Jérémie dit :

    Je peux vous relater une péripétie qui m’est arrivée le dimanche 15 avril. Après consultation des nouveaux horaires de la ligne 2 sur le site de la TAM, j’ai décidé de prendre le tramway de 19h25 à la station de St Jean de Védas Centre. Je me suis fait déposer à la station à 19h15 pour ne pas le rater. Il n’est jamais arrivé. Je suis parti avec celui de 19h55. Évidemment, je vous passe les détails sur le manque de (ou plutôt la non) information, sur les affichages des horaires de la prochaine rame qui déliraient,… Un couple montant à la station « Victoire 2 » a protesté après être posté sur le quai depuis 19h10 (soit plus de 45 minutes d’attente). Je n’ai rien contre réguler le trafic en cas de retard, ce que nous a confirmé le conducteur. Mais au moins qu’une annonce sonore soit effectuée (vu que les panneaux ne marchent pas …).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.