31 mai 2020 – Les incohérences des voies cyclables expérimentales temporaires montpelliéraines

Avenue Frédéric-Sabatier-d’Espeyran à Montpellier, ça débute par une voie mixte bus-vélo qui se transforme aussitôt en une voie cyclable expérimentale temporaire jusqu’au carrefour de la rue d’Alco. Photo prise le dimanche 31 mai 2020

Avenue Frédéric-Sabatier-d’Espeyran à Montpellier, ça débute par une voie mixte bus-vélo qui se transforme aussitôt en une voie cyclable expérimentale temporaire jusqu’au carrefour de la rue d’Alco. Photo prise le dimanche 31 mai 2020. Copyright : Edouard Paris

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.