5 mai 2020 – A Montpellier, après 55 jours de confinement quasi généralisé, des automobilistes vont probablement péter les plombs


A Montpellier, dans le haut de la rue Marius-Carrieu, photographie d’un panneau annonçant l’expérimentation cyclable temporaire, le mardi 5 mai 2020. Copyright : Edouard Paris

Des automobilistes, qui ont l’habitude d’emprunter une partie du pseudo périphérique montpelliérain entre le carrefour avenue Paul-Bringuier – rue d’Alco – rue Marius-Carrieu et le carrefour rue Paul-Rimbaud – rue du Professeur Louis-Ravaz – avenue Henri-Marès, et même au-delà, vont probablement péter les plombs à compter du lundi 11 mai 2020, au lendemain du 55e jour de confinement quasi généralisé pour cause de pandémie de coronavirus Covid-19, surtout quand ils vont se retrouver une nouvelle fois confinés des dizaines de minutes de plus à bord de leur véhicule à quatre roues dans des embouteillages monstres qui ne manqueront pas de se former aux heures de pointe du fait de la condamnation à la circulation générale d’une des deux voies dans chaque sens dans les rues Marius-Carrieu et Paul-Rimbaud, mais aussi avenue Henri-Marès et  voie Domitienne.

En effet, depuis le lundi 4 mai 2020, chaque voie confisquée à la circulation générale, sans aucune concertation, est dédiée pour une période de deux mois aux seuls cyclistes en vertu d’un arrêté pris par Philippe Saurel, en sa qualité de maire de la ville de Montpellier, en date du lundi 27 avril 2020, sous le titre « Arrêté temporaire Neutralisation de voie Rue Marius-Carrieu et rue Paul-Rimbaud« .

A l’article 1er de cet arrêté, il est précisé qu’à compter du lundi 4 mai 2020 et jusqu’au samedi 4 juillet 2020 inclus, la voie de droite de chaque sens de circulation est interdite à la circulation générale, ces voies étant dédiées uniquement à l’expérimentation cyclable. L’article 5 de ce même arrêté indique que la fourniture, pose, maintenance et dépose de cette signalisation est à la charge de l’entreprise Delta TP.

Si le début du déconfinement devient réellement effectif à compter du lundi 11 mai 2020, on peut d’ores et déjà estimer que beaucoup de personnes se détourneront des transports en commun et qu’elles ne se convertiront pas immédiatement à la marche à pied ou à la bicyclette, surtout si elles résident à plus de dix kilomètres de leur lieu de travail ou de leur lieu d’études. De plus, les embouteillages, qui se formeront inévitablement dans le quartier des Cévennes, impacteront la circulation des bus urbains de la ligne 15 et les déplacements du personnel médical qui officie dans les différentes structures hospitalières du CHU de Montpellier, toutes situées au nord de la ville, et qui ne peut pas se passer du jour au lendemain de l’automobile comme moyen de transport.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 5 mai 2020 – A Montpellier, après 55 jours de confinement quasi généralisé, des automobilistes vont probablement péter les plombs

  1. Max dit :

    Bonjour,
    L’expérimentation cyclable se déroulera aussi tout le long de l’avenue de la Justice de Castelnau, et ce jusqu’au croisement avec l’avenue Saint-Lazare (station Saint-Lazare). Des plots ont été installés la nuit dernière. Cela va tourner au cauchemar pour les automobilistes !!!! Heureusement que cette voie était réservée aux urgences et qu’il ne fallait absolument pas y toucher !
    Cordialement

  2. sébastien L-C. SAUVAGE dit :

    Oui et non, j’imagine que les pompiers emprunteront cette voie. Ce sera même plus rapide pour eux finalement. En revanche, les automobilistes vont pester, en effet. Je vais pas aimer les entendre tempêter en klaxonnant grrr

    • Bonjour,
      Vous pouvez le constater sur certaines photos, ni les forces de l’ordre, ni les pompiers, ni les ambulances du SAMU ne pourront pas utiliser les voies expérimentales temporaires dédiées exclusivement aux cyclistes dans la mesure où des plots ont été installés de façon à empêcher toute intrusion par des véhicules à quatre roues.
      Cordialement
      Edouard Paris

  3. Ping : 15 mai 2020 – Véloparc du niveau P2 du parking Saint-Roch à Montpellier, une ouverture passée inaperçue | Tramway de Montpellier

  4. Ping : 20 mai 2020 – Tout comme à Genève, va-t-on assister à une fronde des automobilistes à Montpellier ? | Tramway de Montpellier

Répondre à sébastien L-C. SAUVAGE Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.